44,5 % des Français trouvent des excuses à la fraude fiscale

72 % des Français sont convaincus que la fraude fiscale va augmenter
en 2013, à cause des hausses d'impôts et de taxes.

EXCLUSIF

Après les hausses d'impôts et de taxes annoncées ces dernières semaines par le gouvernement, pensez-vous que la fraude fiscale pourrait augmenter l'an prochain ?  La question posée cette semaine par Toluna Quicksurveys pour Economiematin.fr était sans équivoque, et le résultat ne laisse aucun doute : 72 % des Français sont convaincus que la fraude fiscale, qui coûterait déjà 40 à 50 milliards au budget de l'Etat chaque année selon diverses estimations, risque de s'aggraver l'an prochain. Sur cette somme, l'an dernier, les inspecteurs du fisc ont réussi à récupérer 16 milliards. Un chiffre déjà en hausse cette année, d'après les indicateurs intermédiaires pour les 9 premiers mois de l'année, signe que l'évasion fiscale et la fraude fiscale sont déjà en progression.


Mais la révélation de cette étude, c'est la dédramatisation de la fraude par encore une minorité de Français, mais une minorité qui pèse tout de même 44,5 %, autant dire près d'un Français sur deux. Pour 30,6 % des Français interrogés, La fraude fiscale peut se justifier dans certains cas pour préserver les dépenses indispensables de sa famille. Pour 13,9 % des Français la fraude fiscale peut se justifier dans certains cas pour sauver une entreprise.  A noter également que plus de 11 % des personnes interrogées ne tranchent ni pour juger la fraude fiscale répréhensible, ni pour lui trouver des bonnes excuses, une tranche de la population qui pourrait prochainement venir renforcer ceux qui acceptent de transgresser certains interdits. On estime que la moitié de la population française est attachée à certaines valeurs éthiques et morales parmi lesquelles figure l'acquittement de l'impôt. Jusqu'à quand ? 

 


Cette enquête a également été l'occasion de demander aux Français comment ils percevaient l'impôt aujourd'hui. 76,6 % des Français pensent ainsi que l'effort de redressement doit être fait par tous, équitablement (42,3 % tout à fait d'accord, 34,3% plutôt d'accord). Mais dans le même temps, 82,8 % des personnes interrogées pensent que "trop d'impôt tue l'impôt", soit quasiment un plébiscite, (tout à fait d'accord 44,5 %, plutôt d'accord 38,4 %). Plébiscite enfin et surtout pour la réduction des dépenses de l'Etat, souhaitée par 84 % des Français, dont 54 % estiment qu'ils sont tout à fait d'accord avec cette position.  

 

Autant dire que le gouvernement va devoir encore faire preuve d'une immense pédagogie pour justifier les hausses d'impôts annoncées mais non encore subies, pour éviter en 2013 l'explosion de la fraude fiscale, ou la révolte, ou les deux.

sondage141

sondage142

sondage143

  Fiche Technique : 

Etude réalisée auprès d'un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus pour EconomieMatin.fr par Toluna Quicksurveys. Mode d'interrogation : L'échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Dates de terrain : les interviews ont été réalisées le mardi 13 novembre 2012. 


A propos de Toluna :
Leader mondial indépendant des panels et solutions d'enquêtes en ligne, Toluna réalise chaque année plus de 20 millions d'interviews pour les professionnels des études et du Marketing. Créée en France en 2000, la société compte aujourd'hui 850 salariés répartis sur 17 bureaux dans le monde.

http://www.quicksurveys.com

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également chroniqueur sur RTL. 

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France puis a passé 9 ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur, avant de fonder Economie Matin en 2004 puis de le céder à un fonds d'investissement espagnol en 2007. Après avoir créé plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), il a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il était rédacteur en chef, avant de relancer en 2012 EconomieMatin.fr sur Internet et sur mobile. 

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) et "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

ECO DIGEST

Les évadés fiscaux n'auront plus une amende de 5 % à payer

Les retraités les plus modestes pourraient recevoir un coup de pouce

[BEST OF] Comment Ségolène Royal a fait perdre plusieurs milliards d'euros à EDF