SpaceX : le groupe aérospatial d'Elon Musk dégraisse ses effectifs

6000
SpaceX emploie 6 000 personnes.

Cela peut sembler paradoxal, mais SpaceX explique son besoin de licencier des centaines d’employés par le nombre et l’ampleur de ses projets…

SpaceX est l’autre entreprise d’Elon Musk, l’homme d’affaires milliardaire à la tête de Tesla, le constructeur automobile 100% électrique. Cette société est spécialisée dans l’envoi de fusées ; elle travaille main dans la main avec la Nasa pour le ravitaillement de la Station spatiale internationale. SpaceX va également envoyer des astronautes dans l’ISS, alors que l’agence spatiale américaine (et toutes les agences internationales) se repose exclusivement sur les fusées russes Soyouz. Mais SpaceX a d’autres ambitions.

10% des effectifs

Le groupe aérospatial prévoit ainsi le déploiement d’une flotte considérable de satellites (12 000 unités !) autour de la Terre afin de proposer un accès internet partout dans le monde, à des prix les plus abordables possible. SpaceX construit aussi le Starship, successeur de la fusée Falcon 9. Ce gros porteur doit envoyer de nouveau des hommes et des femmes sur la Lune, et demain… vers Mars. C’est du moins l’ambition folle d’Elon Musk ! Même « menés séparément », ces projets un peu fous pourraient ruiner d’autres organisations, explique SpaceX.

Des défis extraordinaires

C’est pourquoi l’entreprise basée dans la banlieue de Los Angeles a décidé de dégraisser 10% de ses effectifs, qui comptent 6 000 personnes. « Cette initiative est uniquement due aux défis extraordinaires qui nous attendent », explique la direction qui se dit aussi reconnaissante du travail accompli ainsi que par l’engagement des employés qui vont devoir faire leurs valises prochainement.


A découvrir