Star Wars Battlefront II : EA supprime les achats in-game... pour l'instant

50 EUROS
Le jeu-vidéo Star Wars Battlefront 2 coûte 50 euros.

La sortie du dernier jeu-vidéo de l’univers de Star Wars, Star Wars Battlefront II, a été marquée par une vive polémique : l’importance des achats in-game. Une polémique qui a atteint des niveaux jamais vus jusqu’à inquiéter la Commission Belge des Jeux de Hasard qui a annoncé ouvrir une enquête. Electronics Arts a donc fait machine arrière le jour de la sortie, le 17 novembre 2017.

L’annonce, faite sur Twitter, a été appréciée par les joueurs mais certains pointent du doigt un petit détail dans le communiqué de presse : la suppression du système d’achats n’est que temporaire.

EA écoute les joueurs pour éviter un flop commercial

La polémique avait enflé d’abord sur le forum Reddit puis sur les sites spécialisés jusqu’à atteindre certains politiques : les achats dans le jeu étaient considérés comme du "pay-to-win", un principe largement utilisé dans les jeux-vidéo.

Acheter un bonus permet d’avoir un très large avantage sur les autres joueurs. Sauf que ce système est généralement utilisé dans les jeux qui sont gratuits. Star Wars Battlefront II n’est pas gratuit : le jeu coûte 50 euros sur PC. Les joueurs ont trouvé absurde, après avoir dépensé cette somme, d'être contraints d’acheter encore des objets dans le jeu pour gagner. Du coup EA a annoncé le 16 novembre 2017, la veille de la sortie officielle de Star Wars Battlegrounds II, supprimer cette option : il n’est plus possible d’acheter des "cristaux" avec de l’argent comptant. Les cristaux ne sont plus que disponibles en tant que récompenses.

Today, we turned off in-game purchases for #StarWarsBattlefrontII. The game is built on your input, and it will continue to evolve and grow. Read the full update: https://t.co/asGASaYXVp pic.twitter.com/vQSOmsWRgk

— EAStarWars (@EAStarWars) 17 novembre 2017

L’achat de cristaux supprimé… temporairement ?

La polémique avait entraîné, de la part de joueurs et magazines spécialisés, le conseil de ne pas acheter le jeu : EA risquait donc le flop commercial. La suppression de ce système d’achats de cristaux semble avoir convaincu une partie des joueurs qui ont félicité la décision pointant le fait qu’EA a fait l’impasse sur une grosse rentrée d’argent. D’autres joueurs, par contre, estiment que la décision d’EA n’est qu’un coup de comm’.

Dans le communiqué publié sur Twitter, EA précise en effet que le système d’achat de cristaux sera de retour "après que des changements auront été faits dans le jeu". EA n’a donc pas renoncé totalement aux micro-transactions.

La polémique sur Star Wars Battlefront II fait partie d’une polémique plus générale sur les loot box et les transactions in-game qui a même entraîné la création, en octobre 2017, d’une pétition sur Change.org : 44.000 signataires demandent à l’ESRB (Entertainement Software Rating Board) que les loot box soient considérées comme des jeux de hasard.


A découvrir


Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio