Entre stress et convivialité : bienvenue en Open Space

18 %
Seuls 18% des salariés français travaillant dans un bureau travaillent
en Open Space.

1 - En France, qui travaille en open space ?

18 % des actifs travaillant dans des bureaux, selon le dernier rapport d'Actineo (lire C'est quoi ?). On pouvait s'attendre à une percée dans hexagone, mais le bureau fermé résiste, analysent ces experts. Les dispositions les plus répandues sont le bureau collectif (39 %) et le bureau individuel (34 %), surtout dans les petites structures (46 % dans les TPE) et parmi les dirigeants (71 % en ont un).

2 - Pourquoi les entreprises optent-elles pour cet aménagement ?

L'open space est flexible ; il permet un gain de place, donc d'argent pour les entreprises. « C'est aussi un outil de transparence : pas de jalousie sur la taille ou le confort du bureau, car tout le monde a le même. Pas de petits secrets, les tire-au-flanc et les commères sont dissuadés... affirme le rédacteur en chef de Play Bac Presse, sur un plateau d'une trentaine de postes. Côté boss, cela oblige à traiter tout le monde de la même façon, sinon ça se voit. Gain de temps : on sait qui est là, dispo ou pas. Chacun est poussé à faire attention aux autres, à ne pas parler trop fort... Cela apprend à faire deux choses en même temps, avec des yeux sur son travail et des oreilles sur celui de son entourage. » Cela développe l'esprit d'équipe, jugent certains salariés.


3 - Quels sont les principaux inconvénients ?

« En théorie, l'open space facilite la communication. En pratique, tout le monde porte un casque pour s'isoler, confie le directeur de création des Éditions Play Bac, dans les mêmes locaux. Pour parler à une collègue assise à 3 mètres, je dois me lever ou lui téléphoner ! L'open space n'a aucun intérêt pour nous. Nous étions mieux dans un bureau collectif à cinq ; nous pouvions nous parler sans être parasités par les discussions voisines qui n'ont rien à voir : celles de l'accueil, des comptables... » Les directrices artistiques ajoutent : « Nous manquons d'étagères, de murs pour accrocher nos visuels... » Comme eux, 57 % des occupants d'open space sondés par Actineo estiment que leur entreprise n'accorde pas assez d'importance à l'aménagement de leur espace de travail. Contre 35 %, tous types de bureaux confondus. « Il y a une grosse pollution sonore ! » note Ruben, 14 ans, au premier jour de son stage à Play Bac Presse. « C'est convivial, je vois des gens rire. Mais il y en a aussi qui râlent, qui parlent fort. Ça doit être épuisant, à la longue », témoigne Louise, 15 ans, elle aussi stagiaire. Discussions, sonneries, conversations téléphoniques, parfois sur haut-parleur, collègues qui s'interpellent d'un poste à l'autre, passage dans l'escalier... « Le niveau sonore élevé et les interruptions permanentes sont sources de stress et de perte d'efficacité », analysent les experts. Autre inconvénient majeur : le manque d'intimité, au sens de la vie privée et de la confidentialité. Au service « création » des Éditions Play Bac, ça pose un problème : « On doit faire des essais, passer par des étapes moches, ratées. Le fait que l'écran soit à la vue de tous pousse à se censurer, par peur d'être jugés », confie l'une des directrices artistiques. « C'est très gênant quand je dois évoquer des cas personnels ou des sommes », raconte le directeur financier. « Parfois, je préfère sortir pour mes interviews par téléphone plutôt que de subir les moqueries si je pose une question idiote », lâche une journaliste. Impolitesse, violences verbales, intimidation... Pour 58 % des salariés, l'open space facilite les incivilités (sondage Éléas-2015).

4 - Comment s'adapter au mieux à l'open space ?

« Pour lutter contre le manque de concentration, il faut apprendre à s'isoler, recommande une psychologue spécialiste de la SST (lire C'est quoi ?). On peut s'équiper d'un casque anti-bruit ou d'écouteurs de bonne qualité pour écouter de la musique douce. Il faut dire aux autres quand on se sent dérangé. La plupart, exposés eux aussi à l'open stress, le comprennent. »

5 - Y a-t-il des entreprises qui l'abandonnent ?

« Oui ! répond sans hésiter la fondatrice d'Artélie conseil, un cabinet de RH. Elles sont de taille et de domaine variés : industrie, petite entreprise de services, entreprise de presse... Elles reviennent à des bureaux fermés après avoir constaté que l'open space ne leur est pas adapté, qu'il est devenu un frein à l'efficacité. » D'autres tiennent compte des défauts de l'open space et les compensent avec des espaces « intimes » pour téléphoner, se réunir... Ex : dans la Silicon Valley, ou parmi les médias

C'EST QUOI ?

Open space

Espace de travail ouvert collectif. Cet aménagement a pour origine les « bureaux paysagers » imaginés par deux fabricants de mobilier allemands en 1959. Il est très répandu aux États-Unis depuis les années 1970 et de plus en plus adopté en Europe depuis les années 1980.

Actineo

Cet « Observatoire de la qualité de vie au bureau », créé en 2005, regroupe des professionnels de l'aménagement et du mobilier de bureau. Il publie des études et délivre des conseils. Son objectif : faire de l'espace de travail « un levier de performance et une source de bien-être ».

Santé et sécurité au travail (SST)

Domaine interdisciplinaire (droit, médecine...) qui comprend la prévention des maladies professionnelles (conséquences de l'exposition du travailleur à un risque physique, chimique...) et leur prise en charge, l'amélioration des conditions de travail... Parmi les risques émergents, ces dernières années : stress, violence et harcèlement, selon l'Agence européenne pour la SST. 

Cet article est extrait de l'Eco, hebdo destiné aux 12-14 ans.

Si vous voulez abonner votre enfant cliquez sur la bannière ci-dessous.

L'ECO

Dès 14 ans - Chaque vendredi, 8 pages pour comprendre l'essentiel de l'info économique !

• Des exemples concrets, tirés de l'actualité, qui parlent aux jeunes.
• Des mots décodés, chiffres et repères clés, prix d'un produit de consommation courante à la loupe.
• Un zoom sur des produits innovants.
• Des brèves économiques françaises et étrangères.
• L'histoire d'une réussite professionnelle.

ECO DIGEST

Déficit : Bruxelles renonce à sanctionner l'Espagne et Portugal

Des territoires "zéro chômage longue durée" vont être expérimentés

Amazon obtient le feu vert des autorités pour tester la livraison par drone