Suède : face au virus, le télétravail imposé jusqu'en 2021

13 %
Le gouvernement suédois s'attend à un taux de chômage situé entre 9 et
13% après la crise sanitaire.

Longtemps critiqué pour son absence de mesures concrètes face à la crise sanitaire, le gouvernement suédois a décidé d’imposer le télétravail jusqu’en 2021.

Depuis le début de la crise sanitaire, le royaume de Suède s’est illustré par sa stratégie douce face au coronavirus. Le pays, qui vient de passer la barre des 80.000 cas contaminés au Covid-19, a appelé ses citoyens à travailler depuis chez eux et ce jusqu’au Nouvel An. La mesure a pour but de désengorger les transports en commun et de permettre la réduction de la promiscuité. Une façon de protéger les travailleurs essentiels.

Bien que le nombre de contaminations baisse dans l’ensemble du pays, la mesure du télétravail a été prisée par les autorités suédoises afin de respecter les consignes données par l’Agence suédoise de santé publique. Cette dernière prévient que si les « contacts augmentent à nouveau, il y a un risque considérable d’une nouvelle propagation au cours de l’automne ».

Pas de mesures de confinement 

Depuis le début de la crise sanitaire, le bilan suédois fait donc état de 80.000 cas de contamination et 5.739 décès dus au virus. Le dernier bilan quotidien publié par les autorités suédoises, comptabilise 318 contaminations en 24 heures. Cependant, malgré la circulation du virus, le royaume n’a jamais pris de mesures draconiennes.

La stratégie de la Suède face au Covid-19 a longtemps fait débat, en particulier le fait que contrairement à de nombreux autres pays européens tels que la France ou l’Italie, la Suède n’a pas instauré de confinement. De plus, les écoles sont restées ouvertes pour les moins de seize ans, mais également les cafés, les bars et les restaurants.  

Bien que critiquée, l’Agence publique de la santé suédoise a défendu son approche de la lutte contre le Covid, qu’elle juge pertinente sur le long terme. Il faut aussi préciser que seul le personnel de santé porte un masque.


A découvrir