Qui sont ces ménages surendettés en 2018 ?

27 %
27 % des personnes surendettées sont au chômage.

En ce début de 2018, la France compte 343 personnes surendettées pour 100.000 habitants de 15 ans et plus, apprend-t-on des dernières statistiques de la Banque de France.

Les personnes surendettées sont très souvent au chômage ont des revenus très bas

Sans surprise, les personnes surendettées sont 4 fois plus nombreuses à être au chômage que la moyenne de la population française (27 % contre 9,4 %). Par ailleurs, au fil des ans, la proportion de ménages surendettés disposant de revenus inférieurs aux minima sociaux ou au SMIC progresse. Plus de 30 % des ménages surendettés perçoivent aujourd’hui des revenus inférieurs à 1 132 euros par mois. À titre de comparaison, c’est le cas de seulement 10 % des ménages de France métropolitaine.

Les revenus d’activités baissent d’ailleurs dans l’ensemble des revenus des ménages surendettés. 82 % des ménages surendettés ont un patrimoine brut inférieur à 2 000 euros, et un ménage surendetté sur deux n’a aucune capacité de remboursement.

Le surendettement touche davantage les adultes isolés, les employés, les ouvriers et les chômeurs

En termes de professions et catégories socioprofessionnelles parmi les personnes surendettées, les employés (33,7 %), les ouvriers (22,9 %) et les personnes sans activité professionnelle (27,6 %) sont fortement surreprésentés par rapport à leur poids dans la population française. En revanche, les « inactifs ayant déjà travaillé », les professions intermédiaires et plus encore les cadres et professions intellectuelles supérieures sont sous-représentés.

Concernant la situation familiale, les adultes isolés sont surreprésentés parmi les personnes surendettées. Dans deux cas sur trois, le débiteur n’a pas de conjoint ou en est séparé (36,8 % sont divorcés ou séparés, 24,6 % sont célibataires et 5,5 % sont veufs). Seul un débiteur sur trois vit en couple. Par ailleurs, 44 % des personnes surendettés ont un enfant à charge.


A découvrir