Gaz : le prix va fortement chuter en mai 2017

0,7 %
En avril 2017 le prix du gaz avait baissé de 0,7 % chez Engie.

La fluctuation des prix du gaz sur les marchés, et donc pour le consommateur, entamée début 2017 continue à en croire les informations du Figaro qui dévoile une nouvelle fois l’évolution des tarifs réglementés du gaz en amont de la décision de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Avec la différence que cette fois les prix sont fortement en baisse.

Des hausses et des baisses depuis le début de l’année

Les ménages se chauffant ou cuisinant au gaz (ou les deux) le savent : depuis le début de l’année 2017 les prix sont variables. Il y a eu deux fortes hausses, en janvier (+2,3%) et en mars (+2,6%), qui ont dû faire grimper lourdement la facture étant donné que ce sont deux mois particulièrement froids.

Ces hausses ont été entrecoupées de légères baisses : -0,6 % en février et -0,7 % en avril. Pas de quoi annuler les hausses mais de quoi soulager un peu le portefeuille. Pour le mois de mai la situation va encore s’améliorer.

Une baisse de plus de 3 % des tarifs réglementés d’Engie

La CRE va rendre sa décision fin avril 2017 mais Le Figaro est toujours au courant de ce qu’elle va décider une à deux semaines en avance. Pour le mois de mai la décision devrait être la suivante : une baisse de 3,3 % du prix du gaz au 1er mai 2017. Une baisse qui bénéficiera aux 5,8 millions de ménages qui sont abonnés à Engie (ex-GDF -Suez) pour le gaz.

Tous les ménages devraient en profiter, qui plus qui moins selon l’utilisation qu’ils font de cette énergie. Mais seuls les ménages qui cuisinent et ont une chaudière pour chauffer l’eau verront une réelle différence : les ménages qui ne font que chauffer leur appartement au gaz risquent de ne pas avoir beaucoup de consommation à leur actif, le mois de mai étant le moment où les températures augmentent pour atteindre les niveaux estivaux.