Tarifs réglementés du gaz : gare à la forte hausse de février 2018

1,3 %
Le prix du gaz pratiqué par Engie va augmenter de 1,3 % en moyenne en
février 2018.

Si les températures en France ont été plutôt clémentes en décembre 2017 et janvier 2018, ce qui n’aura pas manqué de faire faire des économies aux ménages, l’Hiver n’est pas encore terminé. Le mois de février, parfois très froid, va commencer et avec lui arrive une hausse du coût de l’énergie, en particulier des tarifs du gaz pratiqués par Engie.

Les prix du gaz augmentera de plus de 1 % en février 2018

Si les tarifs réglementés sont sur la sellette et pourraient bientôt disparaître, ils restent en vigueur. La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a annoncé le 28 janvier 2018 que les tarifs réglementés du gaz, ceux pratiqués par Engie auprès de ses clients qui n’ont pas d’offre de marché, vont fortement augmenter au 1er février 2018.

L’augmentation sera en moyenne de 1,3 % mais, comme toujours, les ménages ne seront pas tous logés à la même enseigne. Ainsi ce sont les ménages qui n’utilisent le gaz que pour se chauffer ou encore pour chauffer l’eau qui vont voir le prix augmenter le plus : 1,4 %.

Inversement, les ménages qui n’utilisent le gaz que pour cuisiner devraient connaître une hausse de leur facture très modérée, 0,4 %, tandis que ceux qui font un double usage du gaz (cuisson et chauffage) verront le prix pratiqué par Engie grimper de 0,8 %.

Une hausse qui vient s’ajouter à la hausse de janvier 2018

Cette augmentation, malgré tout élevée, est une mauvaise nouvelle pour les ménages puisqu’elle survient un mois seulement après une autre augmentation : celle des taxes. Cette dernière avait concerné tous les ménages de France quel que soit leur fournisseur et leur contrat ?

L’augmentation de la Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) entrée en vigueur le 1er janvier 2018, avait fait passer de 5,88 à 8,45 euros la taxe à payer pour chaque mégawattheure de gaz consommé.


A découvrir