Tati à vendre : Gifi est intéressé

130
Le groupe Tati exploite 130 magasins.

Tati, marque emblématique du low cost, est en vente depuis le mois de février. Eram, le propriétaire, a reçu une demi-douzaine de marques d’intérêt  dont plusieurs fermes et en particulier une en provenance du patron du groupe Gifi.

C’est via son groupe GPG que Philippe Ginestet, fondateur et PDG du spécialiste de la décoration à petit prix, souhaite reprendre une bonne partie des activités de Tati. Il veut en effet conserver la marque et l’activité de l’enseigne, et reprendre une centaine de magasins en conservant 1 200 salariés. La marque Tati est actuellement exploitée par 130 magasins qui emploie 1 700 personnes. 

Une offre ferme de Gifi

L’offre de GPG permettrait de conserver en tout 1 500 emplois directs et indirects. Elle garde aussi en activité la boutique emblématique de la rue Barbès, à Paris, ainsi que le siège de la Plaine-Saint-Denis. Mieux, GPG injecte 80 millions d’euros pour relancer l’enseigne, avec un objectif : retrouver la rentabilité dans les deux ans. Une autre offre ferme a été déposée par un groupement comptant la Foir' Fouille, Centrakor et Stokomani.

Une enseigne en difficulté

Tati a été acquis par le groupe Eram en 2007. Malgré une tentative de diversification de l’offre ainsi que des implantations à l’international, l’enseigne n’a cessé de connaitre des difficultés. Depuis février, Eram a mis en vente l’enseigne. Du côté des salariés, l’inquiétude sur l’emploi est forte : ils ont lancé une pétition pour interpeller François Hollande et le propriétaire du célèbre réseau de distribution.


Olivier Sancerre

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.