La taxe foncière en constante hausse depuis cinq ans

12 %
En cinq ans, la taxe foncière a augmenté de 12% en France.

En 2018, selon l'Union nationale des propriétaires immobiliers, plus de 13 000 communes ont augmenté la taxe foncière. Une hausse qui serait destinée à compenser la baisse et bientôt la suppression de la taxe d’habitation.

Après la taxe d'habitation, la taxe foncière augmente aussi

Décidément, les mauvaises nouvelles s'enchaînent. Après la taxe d'habitation, la taxe foncière a elle aussi augmenté. Et ce n'est malheureusement pas une première. En effet, depuis cinq ans, cette dernière a augmenté de 12%. Rares sont les régions exemptées puisque, au total, cette hausse concerne tout de même 13 000 communes en 2018.

La note est donc de plus en plus salée pour les propriétaires. Selon l’étude de l’observatoire des taxes foncières de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), dont Le Figaro a pu prendre connaissance, sur la même période, la hausse de la taxe d’habitation concernait 11 300 communes relève le quotidien.

Une augmentation de la taxe foncière pour compenser la future disparition de la taxe d'habitation

Pour rappel, le montant de cette taxe dépend des communes et des départements. Si la taxe foncière continue donc d'augmenter, le rythme n'est pas exceptionnel par rapport aux années précédentes. Au final, puisque la taxe d'habitation est en train de disparaître progressivement, des collectivités locales jouent sur la taxe foncière pour engranger des recettes. Les élus locaux, inquiets,avouent ne pas avoir confiance en la promesse du gouvernement de compenser à l'euro près la suppression de la taxe d'habitation et agissent donc sur les impôts qu'ils décident.

Dans le détail, parmi les plus fortes hausses enregistrées dans les cinquante plus grandes villes de France, on trouve Nice avec une taxe foncière en augmentation de 19,32 %. Villeurbanne arrive juste derrière avec + 10,9 %, suivies de Limoges et Mulhouse + 4 %. Plus raisonnable, mais tout de même en hausse, Besançon + 1,94 %, Metz + 1,62 %, Grenoble + 1,61 %, Avignon + 1,39 %, Annecy + 1,33 %. Quatre villes seulement ont vu leur taxe foncière baisser : Tourcoing, Roubaix, Dunkerque et Lille. Cette dernière l’a diminuée après une augmentation de plus de 30 % sur les cinq dernières années.


A découvrir