La taxe d'habitation va complètement disparaitre, promet Emmanuel Macron

13 MILLIARDS
Les grandes collectivités doivent réaliser 13 milliards d'euros
d'économies sur les cinq prochaines années.

La taxe d'habitation va disparaitre pour 80% des ménages… et à terme, cet impôt local  deviendra de l'histoire ancienne pour tous les Français. Emmanuel Macron l'a déclaré ce samedi 30 décembre, en signant solennellement le budget 2018.

La cérémonie de signature qui s'est déroulée ce samedi 30 décembre revêtait un intérêt tout particulier : c'est en effet la première loi de finances du quinquennat d'Emmanuel Macron. Le locataire de l'Elysée ne s'est pas contenté d'apposer sa signature, il a aussi vanté la fin programmée de la taxe d'habitation pour 80% des ménages à terme, dont « un premier tiers l'année prochaine ». Mieux : la perspective pour 2020 d'une réforme « en profondeur » permettra de « supprimer cet impôt pour la totalité de nos concitoyens », a déclaré le chef de l'État.

Un impôt qui n'est bon pour personne, selon le gouvernement

Ce n'est pas une surprise, Emmanuel Macron n'aime pas la taxe d'habitation. Fin novembre, devant les maires de France, le président de la République expliquait que si cet impôt n'était « pas bon » pour 80% des ménages, il y a fort à parier qu'il ne l'est pas plus pour les 20% restants. D'ailleurs, devant ces mêmes édiles, il avait ajouté que cette première grosse partie de suppression de la taxe d'habitation n'était que le « premier acte d'une réforme ambitieuse des finances locales ». Malgré l'inquiétude des maires, qui ont obtenu l'assurance d'une compensation « à l'euro près ».

Marge de manœuvre

Toutefois, la marge de manœuvre des communes est mécaniquement réduite puisqu'elles ne peuvent plus jouer sur le levier de cet impôt local. C'est également, pour l'État, un moyen de pression sur les grandes collectivités qui ont pour objectif de réduire de 13 milliards d'euros leurs dépenses dans les cinq ans : si elles ne s'y conformaient pas, le gouvernement pourrait réduire l'enveloppe compensatoire… Emmanuel Macron a également signé la loi sur le financement de la Sécurité sociale, ainsi que le texte mettant fin à la recherche et à l'exploitation des hydrocarbures d'ici l'horizon 2040.


A découvrir