Les technologies vocales, meilleures alliées des personnes dyslexiques ?

8 %
En France, près de 8% de la population serait concernée par les
troubles "dys".

Les personnes atteintes de dyslexie rencontrent des difficultés insoupçonnées au quotidien. Chaque rentrée scolaire ou retour de vacances peut être source d’anxiété pour les étudiants et les employés qui souffrent de ce trouble et redoutent chaque moment où ils devront lire ou écrire sur un sujet, qui les empêche de communiquer et de progresser.

Supprimer les obstacles à la communication

 De toutes les difficultés d’apprentissage que rencontrent les dyslexiques, celles liées à la lecture et à l’écriture sont les plus handicapantes. Ne pas savoir bien lire peut leur porter préjudice, du point de vue de l’éducation, du parcours professionnel mais aussi psychologiquement, et nuire très tôt à l’image qu’ils se font de l’école et de l’apprentissage. Les solutions de reconnaissance vocale transforment le quotidien des personnes dyslexiques en leur permettant d’interagir avec leur ordinateur principalement à l’oral. En effet, derrière leur apparente simplicité d’utilisation, les logiciels de reconnaissance vocale renferment des technologies sophistiquées de « modélisation du langage » qui permettent de reconnaître et de différencier les millions d’énoncés qui composent la langue.

 Aujourd’hui, il existe des solutions qui affichent une précision de reconnaissance de 99 % dès la première utilisation et facilitent la vie de nombreuses personnes souffrant de troubles de l’apprentissage ou de problèmes d’accessibilité, tels que le syndrome du canal carpien ou les lésions attribuables au travail répétitif (LATR/TMS). L’utilisation d’un clavier et d’une souris peut en effet être éprouvante pour ces personnes, aussi bien physiquement que moralement. Les solutions de reconnaissance vocale les dispensent justement de la saisie manuelle pour qu’elles puissent enfin interagir avec leur ordinateur sans frustration ni douleur. Le contrôle de l’ordinateur, la création de documents, l’envoi d’e-mails, ou encore la navigation et les recherches sur Internet s’effectuent entièrement avec la voix, sans recourir à l’utilisation du clavier et des mains en règle générale.

Pour les dyslexiques en particulier, l’expression des idées peut parfois se retrouver freinée par l’usage du clavier et de l’écriture, alors que la voix permet une expression bien plus complète et épanouie.  En effet, la concentration qu’exige la saisie au clavier leur fait souvent perdre le fil de leur pensée. En supprimant cet obstacle, qu’ils vivent comme une frustration, la reconnaissance vocale leur permet de laisser libre court à leur réflexion et de coucher leurs idées « sur papier », simplement en les dictant.

Faciliter le quotidien

Grâce à la recherche et à de nombreuses études, on comprend mieux aujourd’hui la dyslexie, ses répercussions sur les individus et comment s’y prendre pour les aider dès le plus jeune âge. La démocratisation des outils informatiques dans les établissements scolaires profite à de nombreux élèves dyslexiques en leur offrant des chances égales de réussite. Avec l’aide de lecteurs de documents, de lecteurs d’écran et de solutions de reconnaissance vocale, ils peuvent eux aussi profiter de l’ensemble des possibilités des PC, ordinateurs portables et autres appareils connectés en termes de partage d’information, de communication ou encore de publication.

La reconnaissance vocale sur PC facilite grandement la vie des personnes dyslexiques. Si cette technologie n’a rien de nouveau, elle est devenue bien plus accessible ces dernières années, et a gagné en précision et en simplicité d’utilisation. On la retrouve dans un large éventail de produits, tels que les smartphones, les téléviseurs connectés, les systèmes embarqués pour véhicules ou encore les applications médicales. C’est également un élément clé des assistants numériques, en plein essor.

Simplifier les corrections

Pour les personnes atteintes de dyslexie, une autre fonctionnalité essentielle est la capacité d’un logiciel à lire du texte à voix haute. C’est un moyen efficace pour les utilisateurs d’identifier leurs erreurs et de corriger rapidement leur travail, afin de rendre des documents sans les fautes d’orthographe et de grammaire qui entachaient souvent leurs productions jusque-là.

Offrir à tous les mêmes chances de réussite

Les utilisateurs de solutions logicielles de reconnaissance vocale atteints de dyslexie sont convaincus de l’utilité des technologies dans l’acceptation et la minimisation de leur handicap. Aujourd’hui l’objectif de la démocratisation de ces solutions est d’offrir les mêmes chances de réussite à tous les élèves et que la dyslexie n’entache pas le fait que les étudiants puissent-être brillants.

A quoi ressembleront les 20 prochaines années dans la démocratisation des logiciels de reconnaissance vocale ? Les éditeurs continuent d’innover pour que leurs outils soient au cœur des applications et solutions de demain, et améliorent sans cesse les interactions entre l’homme et les technologies grâce aux commandes vocales. La dyslexie est un handicap au quotidien pour les personnes qui en souffrent, comme nous le rappelle chaque année la journée mondiale de sensibilisation à ce problème. Il est aujourd’hui possible d’offrir aux professionnels de l’éducation et aux entreprises des services ou des solutions en réponse aux besoins des personnes atteintes, afin que les inégalités puissent être réduites.


A découvrir