High-tech : les dernières innovations en provenance d'Israël

1 200
Tel Aviv compte plus de 1 200 entreprises technologiques pour plus de
410 000 habitants.

Tel-Aviv pour ceux qui ne le savent pas, c’est la Californie, la Silicon Valley Israélienne, a une différence près : la bas, les inventeurs ont les mains libres. Ce n’est pas le business qui est aux commandes mais l’imagination sans limite.

Prenez par exemple la start-up Zutalab : elle a inventé un objet connecté, gros comme une souris. Pour quoi faire ? Tout simplement pour pouvoir imprimer partout, et surtout, sur tout support ! Vous la posez sur une feuille et roule ! Grâce à ses petits moteurs elle file sur le papier et imprime ce que vous voulez : du texte, un graphique ou un dessin envoyé depuis un smartphone une tablette ou un ordinateur. Sortie de cette imprimante à roulettes de poche, dans quelques mois.

Mais encore, vous souffrez d’une allergie, vous n’avez pas le droit de manger trop de sucre, plus basiquement vous ambitionnez de manger sain le plus souvent possible. Scio a pensé à vous ! Scio, c’est un capteur moléculaire grand comme un briquet. Pointez le sur un aliment, et au bout de quelques instants, Scio affichera sur l’écran de votre smartphone ce qu’il contient. Sortie dans quelques mois, pour à peine plus de 100 euros à priori.

Ce n'est pas tout ! Une start-up israélienne a appris à des ordinateurs à reconnaitre nos émotions dans la voix. Beyond Digital, le fait en analysant votre voix et vos intonations. Vous pouvez tester leur savoir faire en téléchargeant sur votre téléphone l’application Moodies. En vous écoutant parler, elle est capable de dire si vous êtes stressé, ou confiant, ou bien encore triste ou meme amoureux, et tout un tas d’autres sous catégories d’émotions que les algorithmes informatiques détectent dans votre voix. L’application détecte meme quand vous faites semblant : elle affiche un gros « self control » à l’écran. Bluffant !

Tous les vendredis, retrouvez la chronique de Jean-Baptiste Giraud, rédacteur en chef d'Economiematin.fr, dans RTL Petit Matin.


Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également chroniqueur sur RTL. 

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France puis a passé 9 ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur, avant de fonder Economie Matin en 2004 puis de le céder à un fonds d'investissement espagnol en 2007. Après avoir créé plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), il a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il était rédacteur en chef, avant de relancer en 2012 EconomieMatin.fr sur Internet et sur mobile. 

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) et "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).