Télécommande : face aux services de streaming, le PAF s'inquiète

35 %
La vente de téléviseurs connectés en France a augmenté de 35% en 2020

Le Paysage Audiovisuel Français (PAF) s’inquiète de la disparition de la visibilité des chaînes de télévisions traditionnelles sur les télécommandes et sur les pages d’accueil des téléviseurs au profit des géants du streaming.

L’Assemblée nationale lance une mission flash

Selon Les Echos, Bruno Studer, le président de la Commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale, a lancé une mission flash, censée se terminer en janvier, sur les boutons présents sur les télécommandes ainsi que sur les écrans d’accueil des box. Pour lui, « les chaînes de télévision risquent d'être pénalisées dans le futur » à cause du manque de visibilité. 

Au contraire, il juge que les géants du streaming, notamment Netflix, Amazon Prime et Disney+, sont de plus en plus mis en avant. Cette mission flash a pour but de « de préserver la concurrence entre les acteurs ». Bruno Studer prévient que, selon les conclusions de la mission, « on ne s'interdit pas de faire appel à l'Autorité de la concurrence ». 

Une baisse de la visibilité des chaînes de télévision traditionnelles

La vente de téléviseurs connectés en France a augmenté de 35% en 2020 pour atteindre les 3,3 millions de télévisions connectées en France. Selon un spécialiste d’une grande chaîne, cité par Les Echos, « Les grands fabricants comme Samsung et LG font des deals mondiaux avec Netflix. Et les télécommandes de ce type sont de plus en plus nombreuses ces dernières années ».

À partir du 1er janvier 2022, un nouvel article de la loi du 30 septembre 1986 prévoit que les interfaces des utilisateurs installées sur les téléviseurs doivent s’assurer de la visibilité des services d’intérêt général comme les chaînes de télévision du service public. En cas de manquement à cette loi, les opérateurs peuvent faire face à des mises en demeure ou à des sanctions.


A découvrir