Tesla vaut plus que Toyota, numéro 1 mondial de l'automobile

39900 DOLLARS
Le Tesla Cybertruck affiche un prix de départ de 39.900 dollars.

La crise du Covid-19 n’a pas touché Tesla, l’entreprise d’Elon Musk. Bien au contraire : en Bourse, l’action a dépassé les 1.000 dollars permettant à la jeune entreprise de devenir le constructeur automobile le plus valorisé du monde. Et pourtant, en termes de ventes, il est très loin derrière…

Tesla valorisée 185 milliards de dollars

Le cap a été franchi le 11 juin 2020 : l’action de Tesla en Bourse a passé le cap des 1.000 dollars. Un cap symbolique pour une entreprise dont la valorisation a explosé en un an : le 11 juin 2020, l’action de Tesla ne valait que 217 dollars. Elle aura été multipliée par quasiment 5 en un an.

Ce cap passé, Tesla devient ainsi le constructeur automobile le plus valorisé en Bourse du monde avec une capitalisation de 185 milliards de dollars. Une couronne que tenait, jusque-là, Toyota, numéro 1 des ventes en 2019. Toyota ne vaut « que » 178 milliards de dollars, loin devant Volkswagen et ses 85 milliards de dollars, ou encore le français Renault capitalisé un peu plus de 7 milliards.

En termes de ventes, Tesla est loin de ses concurrents

L’annonce du franchissement du cap des 1.000 dollars est d’autant plus étonnante que Tesla vend très peu. Si ses modèles connaissent un succès grandissant, sur l’année 2019 le constructeur d’Elon Musk n’aura écoulé que 367.500 véhicules. En comparaison, Toyota, numéro 1 mondial de l’automobile, a écoulé 10,7 millions de véhicules tous modèles et toutes marques confondus.

Volkswagen suit à 10,71 millions de véhicules et passe même devant Toyota lorsque sont ajoutés, dans le décompte, les camions (un sujet de débat lorsqu’il s’agit de faire ce classement, certains grands groupes ne vendant pas de camions). Pourtant, Volkswagen est valorisée moins de la moitié de Tesla.


A découvrir