Tesla : Elon Musk annonce des taxis autonomes pour 2020

Tesla a fait part de sa volonté de lancer des « robots taxis autonomes » dès l’année 2020. Selon Elon Musk, il pourrait même y avoir un million de voitures autonomes réservables comme des VTC.

Tesla : des taxis autonomes dès 2020 ?

Elon Musk innove encore et toujours : après le train ultrarapide Hyperloop, des fusées lancées vers Mars, il va proposer dès 2020, un système de taxis autonomes. Il a présenté son projet, lundi 22 avril, à ses investisseurs : une plateforme de réservation de voiture avec chauffeur comme le propose Uber. Mais puisque Tesla ne veut pas faire comme ses prédécesseurs, Uber et Lyft, la voiture commandée sera un « robotaxi » autonome.

L'idée de Tesla est de transporter les clients d’un point A à un point B sans chauffeur. Pour ce faire, un ordinateur de bord permettra « une conduite totalement autonome ». En résumé, le service serait similaire à celui d’Uber : celui de la réservation d'un taxi ou d'un VTC via une application,. En outre, si Uber travaille également sur un large projet de service de transport autonome, Elon Musk compte bien devancer son concurrent direct.

Un obstacle de taille : la loi américaine

Et comme le PDG voit toujours plus grand, il a précisé : « Dans deux ans, probablement, nous ferons une voiture sans volant ni pédales […] Dans un an, nous aurons plus d’un million de voitures avec une conduite autonome intégrale, le logiciel, tout ». Elon Musk est un ambitieux, mais l’entrepreneur a tout de même reconnu qu’il avait du mal à respecter les échéances préalablement fixées à ses entreprises.

Et surtout, selon Les Echos, son premier obstacle de taille sera la législation américaine. Le patron de Tesla admet que certains Etats seront sans doute réticents ou opposés au projet, mais il pense obtenir l'autorisation de lancer ce service dans certaines parties des Etats-Unis et,ce, donc dès 2020. Pour Elon Musk, le but principal de se lancer dans le taxi autonome est simple : il s'agit d'un marché qui n’en est encore qu’à ses balbutiements.

Un système qui repose sur la participation des propriétaires de Tesla et pourrait leur rapporter gros

Si Tesla parvient à se dévopper rapidement, elle pourrait alors espérer développer une nouvelle source de revenus grâce aux taxis autonomes. D’autre part, elle miserait également sur le fait que ses véhicules pourront être utilisés par des chauffeurs professionnels. L'action en bourse de Tesla n’a pas encore évolué suite à cette annonce, mais la marque automobile doit dévoiler ses résultats trimestriels, mercredi 24 avril, ce qui pourrait faire évoluer cette dernière.

Enfin, Elon Musk a également vanté le système envisagé qui repose sur la participation des propriétaires de Tesla. Ces derniers doivent faire la démarche d'inscrire leur propre véhicule sur la plate-forme de réservation. Et donc accepter de voir leur véhicule utilisé par d'autres. Seules les Model 3, Model S et Model X devraient être éligibles à ce système. Et lorsqu'ils ne seront pas suffisamment nombreux dans une zone déterminée, Tesla mettra à disposition sa propre flotte de véhicules. Elon Muck affirme que ce système permettra aux propriétaires de chaque Tesla d'engranger jusqu'à 30.000 dollars par an. 


A découvrir