Thello va concurrencer le TGV français avec son Zefiro entre Paris et Milan

2
Thello va opérer deux allers-retours quotidiens entre Paris et Milan.

Le premier train de l'opérateur italien Thello va se lancer au mois d'octobre, il assurera la liaison entre Paris, Lyon et Milan. C'est le signal de l'ouverture à la concurrence du réseau ferroviaire français.

Le train français va vivre une révolution le mois prochain. Thello, opérateur italien propriété du groupe national italien Trenitalia, va en effet lancer son train à grande vitesse, le Zefiro,  entre Paris et Milan ! C'est la première fois que la concurrence sur le réseau ferroviaire français, ouverte en décembre 2020, va véritablement s'incarner. Les usagers pourront voyager entre Paris et Lyon à 300 km/h, et de Lyon à Milan à 200 km/h et ce, deux fois par jour. À l'heure actuelle, il s'agit de voyages à vide afin de tester la robustesse de l'exploitation, explique à BFM le directeur général de Thello, Roberto Rinaudo.

Ouverture à la concurrence

Les trains de Thello auraient dû commencer leur exploitation au printemps. Mais la pandémie en a décidé autrement, en repoussant les premiers tests. De même, la crise sanitaire a poussé Thello à remiser son projet de train de nuit entre Paris et Venise. Mais l'opérateur a bien l'intention de se lancer entre Paris et Milan, sans toutefois dévoiler ses offres commerciales : les voyageurs, notamment entre Paris et Lyon qui est une des lignes les plus rentables de la SNCF, pourraient être surpris.

Renfe va aussi entrer dans la danse

Du côté de la SNCF, on ne va pas rester les bras croisés. « Notre priorité est de bien comprendre les attentes pour rester en pole position », indique-t-on au sein de l'entreprise publique. La concurrence parviendra-t-elle à faire baisser les prix ? La SNCF devra aussi faire face à un autre front, celui de la ligne Lyon-Marseille sur laquelle l'opérateur espagnol Renfe va faire circuler ses trains cinq fois par jour d'ici la fin de l'année.


A découvrir