Les thermomètres sans fil et leurs caractéristiques

Derrière la dénomination thermomètre connecté peuvent se cacher plusieurs technologies et familles de produits. Du sempiternel thermomètre hygromètre à la station connectée multisonde, il y a en effet tout un monde. Nous faisons le point sur les critères les plus importants.

Précision du thermomètre

Qu’il s’agisse de la centrale ou des sondes qui y sont appariées, vos données doivent être le plus exactes possible. Ceci est d’autant plus important pour le calcul des déductions météorologiques comme le point de rosée ou le temps à venir.

Il faut ainsi se pencher sur deux critères, à savoir la plage de température et d'humidité et le degré de précision. Plus la plage est large et plus la précision est fine, mieux c’est. Disons qu’une précision de l’ordre de 0,2 degrés et une plage de - 10 à 50 degrés Celsius sont un minimum.

Bien entendu, un thermomètre connecté avec des spécifications meilleures permettra d'obtenir une plus grande précision.

Type de connectivité

Voici un aperçu des options de connectivité sans fil les plus courantes que vous trouverez sur les thermomètres :

Wi-Fi : c'est le type de connectivité le plus populaire pour la plupart des applications. Le thermomètre Wifi est très fiable et vous permet de surveiller votre capteur de n'importe où, n'importe quand. Requiert le plus souvent l’utilisation de votre accès Internet.

Bluetooth : ce type de connectivité est limité en termes de portée de transmission. Aucune surprise puisque c’est un standard fait à cet escient. En conséquence vous pourriez ne pas être en mesure de recevoir les alertes si vous quittez la maison.

Signaux radio sans fil : ou encore fréquence de 433MHz, est une connectivité moins répandue. En effet, elle est de portée intermédiaire et nécessite des appareils dédiés et parfois coûteux pour en extraire les données. A éviter.

Réseau cellulaire : ce type de connectivité est apprécié en raison de l'excellente portée qu'il offre, ce qui facilite une véritable visualisation à distance. Malheureusement, ce service implique des coûts d'abonnement prohibitifs.

Source d'alimentation

Ce critère est simple et pourtant il pourrait vous arranger ou vous contraindre par la suite. Soit vous utilisez des piles, soit une alimentation sur secteur. La plupart des sondes thermométriques fonctionnent sur piles. Sauf les sondes météorologiques extérieures qui peuvent être branchées sur secteur. Quant aux stations, les deux possibilités existant.

La meilleure source d'énergie pour vous dépendra directement de vos besoins spécifiques. Par exemple, si vous voulez un thermomètre sans fil déplaçable facilement, vous devriez opter pour une pile dont l’autonomie dépasse maintenant un an facilement.

La source d'alimentation affectera également la connectivité. En effet, un thermomètre wifi alimenté par pile aura une moins bonne portée que celui relié au secteur électrique.

Évolutivité

C'est un facteur crucial à prendre en compte pour ceux qui souhaitent surveiller plus d'un emplacement à la fois. Dépendant des modèles de thermomètres connectés et stations météo, une ou plusieurs sondes peuvent être raccordées.

Le meilleur exemple est celui d'une personne qui veut continuellement surveiller la température et l'humidité de divers endroits comme le sous-sol, le réfrigérateur, à l’extérieur et dans le salon.

Ainsi dans de tels cas, l’utilisation de plusieurs sondes est bienvenue. Lesquelles peuvent être ou ne pas être vendues avec la station initiale. A vous de voir. En règle générale acheter une sonde par la suite représente un surcoût par rapport au « kit » thermomètre Wifi initial.


A découvrir