Tickets de métro sur smartphone : un coût de 2 millions d'euros par an à Paris

6,5 millions d'euros
La mise en place du ticket sur smartphone coûtera 6,5 millions d'euros

Ile-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France, vient de dévoiler le coût de la dématérialisation prochaine des titres de transport : il s’élèvera à 2 millions d’euros par an, sans compter les 6,5 millions d’euros nécessaires à sa mise en place.

L’Ile-de-France s’apprête à dire au revoir au ticket papier

Le ticket magnétique est voué à disparaître dans les transports en commun de la région parisienne. Des titres de transports dématérialisés, achetables via une application mobile depuis le smartphone de l’usager, viendront les remplacer. Le franchissement des portiques de validation se fera également grâce au smartphone, et plus exactement à son antenne NFC permettant l’échange de données sans contact.

Finies donc les files d’attente devant les distributeurs de billets dans les stations les plus fréquentées, finis les tickets qui se démagnétisent, vous empêchant d’entrer en zone réservée ou de la quitter.

La mise en place du ticket sur smartphone coûtera 6,5 millions d’euros

Cette merveille technologique aura bien évidemment un coût. Jusqu’ici, on ne pouvait que le deviner, désormais c’est officiel : la mise en place de ce dispositif coûtera 6,5 millions d’euros, et son exploitation 2 millions d’euros par an. Son financement sur les trois premières années (6 millions d’euros) vient d’être pourvu. La mise en place et l’exploitation de ce dispositif seront intégralement financés par Ile-de-France Mobilités. Le Néerlandais Gemalto et le Français DéjaMobile fourniront la solution technique pour faire fonctionner le paiement mobile.

Le paiement par smartphone sera actif sur le réseau francilien à partir de l’été 2019, promet Ile-de-France Mobilités. Son expérimentation débutera au second semestre 2018.


A découvrir