TikTok : des millions d'avis négatifs supprimés de Google Play

78 millions de dollars
En avril 2020, TikTok a généré 78 millions de dollars de revenus
in-app.

Google a supprimé des millions d’avis négatifs sur l’application TikTok, améliorant notablement son score sur son magasin d’applications Google Play.

De 4,7 étoiles, le score de TikTok sur Google Play est tombé à 1,2 étoile

Si TikTok inquiète les parents du monde entier, ils ne sont plus les seuls à dénoncer les contenus dérangeants qu’on peut y trouver. Ces derniers jours, l’application a suscité la colère en Inde, parmi des gens de tous horizons, après que l’influenceur indien Faizal Siddiqui y a posté une vidéo simulant une attaque à l’acide. En l’espace de quelques jours, fédérés sur les réseaux sociaux, de nombreux utilisateurs de l’application ont choisi de lui laisser des avis avec une seule étoile. Culminant il y a encore huit jours à 4,7 étoiles, le score de Tiktok est ainsi tombé à 1,2 étoile.

Ce phénomène rarissime sur Google Play n’a pas manqué de susciter l’attention des modérateurs qui travaillent à supprimer les avis allant à l’encontre de la politique de la plateforme. En effet, cette dernière interdit la publication d’avis spams, en particulier d’avis qui induisent d’autres utilisateurs en erreur ou dont l’objet est de manipuler le score d’une application.

Le score de TikTok s’améliore quelque peu

De 28 millions il y a encore quelques jours, le nombre d’avis pour l’application TikTok est ainsi passé à tout juste 20 millions. La suppression s’est faite en plusieurs vagues, par 2-3 millions d’avis supprimés par jour. Le score de l’application, lui, s’est nettement amélioré, passant de 1,2 étoile à 2,9 étoiles au moment de l’écriture de cet article.

L’application TikTok connaît une popularité hors normes ces derniers temps, une popularité qui se traduit aussi par des flux financiers considérables. D’après les données du cabinet Sensor Tower, en avril 2020 les utilisateurs de TikTok et Douyin, sa déclinaison pour le marché chinois éditée par la même firme, ont dépensé 78 millions de dollars au sein de ces applications pour rémunérer leurs créateurs favoris et les encourager à continuer à produire des vidéos. C’est 10 fois plus qu’en avril 2019.


A découvrir