Le TikTok gênant de Marlène Schiappa et les vitraux de Notre-Dame. Le 18h du 25 novembre 2020 de PolitiqueMatin.fr

29 %
En juillet 2020, la cote de popularité de Marlène Schiappa était de
29%

Le TikTok gênant de Marlène Schiappa et les vitraux de Notre-Dame. Retour sur l'actualité politique du mercredi 25 novembre 2020.

Le TikTok gênant de Marlène Schiappa

La ministre déléguée chargée de la citoyenneté, Marlène Schiappa se lance sur TikTok . Après Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, la ministre se lance sur l'application phare des jeunes dans une vidéo légèrement embarrassante.

Reprenant les codes d'une vidéo devenue virale cet été, la ministre déléguée s'est adressée à son futur audimat à contre-jour, sur une reprise de Run The World « Salut jeune entrepreneur, je m'appelle Marlène Schiappa, et j'arrive sur TikTok ».

Roselyne Bachelot s'oppose à des vitraux modernes pour Notre-Dame de Paris

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot s'est réjouit mardi 24 novembre de l'avancée des travaux de la cathédrale Notre-Dame de Paris : « La crainte qui pesait sur le monument est définitivement derrière nous. On peut dire maintenant que Notre-Dame est sauvée (…) La menace que représentait cet échafaudage pour la cathédrale est désormais levée. Nous allons pouvoir nous atteler aux dernières étapes de la sécurisation ».

La ministre s'est aussi prononcée contre la mise en place de vitraux modernes dans la « nouvelle » cathédrale. « La chose est irrecevable. Je veux être parfaitement claire sur ce point », rappelant que « l'Etat est propriétaire de Notre-Dame et que les vitraux étaient constitutifs du bâtiment, et pas un simple élément de décoration ».

Stanislas Guerini prend la défense du préfet de police de Paris

Le délégué général de La République en Marche, a pris mercredi 25 novembre sur France Info, la défense du préfet de police de Paris, critiqué depuis l'évacuation musclée du camp illégal de migrant place de la République il y a deux jours. Stanislas Guerini a déclaré que « Rien ne dit que Didier Lallement, le préfet de police, a donné l'ordre de faire des croche-pattes ou d'avoir une intervention musclée ».

Outre ce soutien au préfet de police, le Leader de LaREM a salué la gestion du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. « il a pris les bonnes décisions, il a été dans son rôle de ministre de l'Intérieur : celui qui protège les policiers, mais aussi celui qui sait pointer du doigt les défaillances quand il y en a et je pense que c'est la meilleure manière de défendre l'institution ».

L'affaire Christophe Girard classée sans suite

L'affaire Christophe Girard a été classée sans suite mercredi 25 novembre 2020, pour cause de faits prescrits. L'enquête avait été ouverte le 18 août dernier par la justice pour des faits de « viol par personne ayant autorité ». L'ancien adjoint à la culture d'Anne Hidalgo avait dès le début de l'affaire dénoncé des allégations « graves ».

Son avocate, Me Delphine Meillet a jugé satisfaisante la décision de la justice « Ce classement sans suite est satisfaisant. La décision du parquet est juste ».


A découvrir