Tout ce qui change au 1er février

0,73 %
Les tarifs réglementés du gaz diminuent de 0,73 % en février.

Alimentation, péages, gaz : voici tout ce qui change pour le portefeuille des ménages français au 1er février.

C'est une habitude, chaque début de mois est synonyme d'augmentation et de baisse de divers tarifs. Voici tout ce qui change le 1er février 2019. Tout d'abord, la hausse de certains prix de produits de consommation. En effet, la loi Alimentation entre en vigueur et entraîne cette augmentation. Pour rappel, pas de panique ! Si une hausse générale de 10% des prix a été annoncée, seuls certains produits sont concernés.

Certains produits alimentaires voient leurs prix augmenter

En effet, seuls les « produits d’appel », qui ne représentent pas plus de 7% des produits alimentaires, vont être impactés. Ce sont donc ces derniers qui sont concernés par cette hausse de 10%. Ce texte a été voté afin de permettre de mieux rémunérer les agriculteurs. Par conséquent, il sera interdit pour les distributeurs de vendre des produits alimentaires à prix coûtant ou avec une très faible marge (10% supérieur au prix d’achat au fournisseur). Certaines marques sont davantage concernées : Nutella, Coca-Cola, Danette, Chocapic ou encore Ricard. Au final, il s'agit donc d'une bonne nouvelle pour les consommateurs français : 93% des produits en vente ne verront pas leur prix augmenter. Mieux, le gouvernement espère même que certains diminueront.

En outre, au 1er février, les tarifs des péages autoroutiers augmentent de 1,8%. Mais, comme le gouvernement l'avait réclamé aux sociétés d’autoroute, pour essayer d’enrayer la crise des Gilets Jaunes, ces dernières ont promis de diminuer les coûts de 30 % : une offre réservée aux automobilistes effectuant au moins 10 allers-retours par mois.

Nouvelle baisse des tarifs du gaz

La hausse de la prime d’activités, promise par Emmanuel Macron pour tenter d'enrayer la crise des Gilets Jaunes, sera effective. La prime sera versée le 5 février et devrait être touchée par 1,2 million de Français supplémentaires soit 5 millions au total. Versée sous condition de ressources, elle est donc revalorisée à partir de février. La hausse, pour les personnes touchant l’équivalent du SMIC, pourra ainsi atteindre jusqu’à 169 euros par mois. Ceux qui n'ont pas fait la demande avant le 31 janvier 2019 à la Caisse d’allocations familiales (CAF), la toucheront en mars.

Autre bonne nouvelle, après une baisse en janvier, les tarifs réglementés du gaz diminuent de 0,73 % en février. Dans le détail, ils baissent de 0,8 % pour les particuliers se chauffant au gaz, de 0,3 % pour la cuisson et de 0,5 % pour la cuisson et l’eau chaude.


A découvrir