Transdev choisi pour la ligne Marseille Nice

14 %
Le chiffre d'affaires de la SNCF a chuté de 14% en 2020.

Avec une semaine de retard précisément, que d’aucuns ont attribué au Covid de son président Renaud Muselier, la Région Sud a donné le nom du nouvel opérateur de la ligne ferroviaire régionale Marseille – Toulon – Nice : il s’agit de Transdev.

Étant une des premières lignes ferroviaires régionales qui pouvaient être octroyées à un autre opérateur que la SNCF, tous les regards des acteurs du secteur étaient tournés vers Marseille en attendant de savoir qui décrocherait ce contrat de 50 millions d’euros sur dix ans.

Que les patriotes économiques se rassurent, Transdev est une entreprise française avec une longue histoire et une implantation mondiale établie sur tous les continents. Forte de son expérience allemande, Transdev a su séduire sa première Région française. En effet, il y a 20 ans, quand le marché allemand lui ouvrait ses portes, l’opérateur historique, Deutsche Bahn opérait 100% des lignes régionales, contre 65% aujourd’hui. Lot par lot, Transdev a su faire sa place en Allemagne et est maintenant déterminée à faire la même chose en France.

Alors que Renaud Muselier avait annoncé que la SNCF était la seule en lice sur le second lot, l’étoile de Nice, le premier était encore en suspens et beaucoup considéraient qu’il ne pourrait pas être, lui aussi, confié à l’opérateur historique.

Les Régions qui devraient annoncer bientôt une ouverture à la concurrence de leurs lignes régionales sont les Hauts de France et les Pays de la Loire. La Région Grand Est ayant déjà commencé le processus pour deux lignes intérieures et les lignes transfrontalières.


A découvrir