Les transports en commun à Paris gratuits pour 220.000 personnes

220.000
220.000 personnes à Paris pourront bénéficier des transports en commun
gratuitement.

Le Pass Navigo devient gratuit dès le mois de juin 2018 pour les personnes handicapées et les personnes âgées de plus de 65 ans. Mais il faudra remplir certaines conditions pour pouvoir en bénéficier.

Un Pass gratuit dès le mois de juin 2018

La maire de Paris, Anne Hidalgo, annonçait en janvier 2018 que les personnes âgées de plus de 65 ans bénéficieront dès le mois de juin d’un Pass Navigo gratuit. Ce service sera subventionné par la mairie de Paris. Les personnes handicapées pourront elles aussi bénéficier de cette offre. 220.000 personnes à Paris sont concernées et pourront donc prendre les transports en commun gratuitement. Le Pass Navigo Emeraude Améthyste a donc changé de nom pour devenir Pass Paris Seniors et Pass Paris Access'.

Pour pouvoir bénéficier du Pass Paris Seniors, il faut vivre à Paris depuis plus de 3 ans, avoir 65 ans ou plus et « appartenir à un foyer fiscal acquittant un impôt sur les revenus soumis au barème (ligne 14 de l’avis d’imposition) inférieur ou égal à 2 028 euros (première demande) ou à 2 430 euros (renouvellement). » Pour les personnes présentant un handicap, les mêmes critères sont demandés que pour les seniors, mais ils doivent présenter un handicap reconnu pour pouvoir bénéficier du Pass Paris Access’.

Est-ce possible d'avoir des transports en communs gratuits pour tous ? 

La mairie offre donc à ces 220.000 personnes la gratuité des transports en commun et compte débourser 12 millions d’euros pour financer cette mesure. La France a par ailleurs engagé un projet estimé à 35/38 milliards d’euros, le métro du Grand Paris Express. Le député Gilles Carrez, chargé de trouver le financement du Grand Paris Express, estime qu’il faut 250 millions par an. La création d’une nouvelle taxe et d’un péage urbain sont aussi évoqués pour financer la gratuité des transports ! La maire Anne Hidalgo étudie le projet de rendre les transports en commun gratuits pour tous, ce qui équivaudrait à 3 milliards d’euros.

En Île-de-France, les handicapés utilisent plus souvent le bus que les autres transports (metro,RER, tram), comparé aux personnes non-handicapés, selon une étude menée par OMNIL. La gratuité des transports en commun fera sans doute passer la pilule de leur caractère inadapté aux personnes présentant un handicap. S'agissant des seniors, avec cette initiative Anne Hidalgo espère changer leurs habitudes et les amener à utiliser plus les transports en commun.


A découvrir