Transports en commun : Jean Castex dévoile les 162 projets soutenus par le gouvernement

162
Castex dévoile 162 nouveaux projets en défendant "l'égalité
républicaine"

Présent ce mercredi à Tourcoing et à Lille, pour présenter les lauréats de l’appel à projets pour les transports collectifs en site propre, Jean Castex, le premier ministre a débloqué une enveloppe de 900 millions d'euros dans le cadre du plan de relance.

Entouré du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et du ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, Jean Castex a annoncé les projets retenus pour développer les transports en commun par régions : Renouvellement du matériel roulant, nouvelles lignes de bus et de tramway, …

162 projets lauréats

L’appel à projets pour les transports en commun hors région parisienne avait été lancé en décembre 2020. Au total, 162 projets lauréats (soit 95% des projets présentés) vont bénéficier des 900 millions d’euros attribués à cet appel à projets.

Concrètement, 25 nouvelles lignes de tramway doivent être développées, soit 168 kilomètres en plus et 74 lignes de bus à haut niveau de service sur 852 km. « Cela représente 20 % de lignes de tramway supplémentaires, et trois fois plus de bus à haut niveau de service », a insisté Jean Castex.

Sur ces 162 projets, sept projets bénéficient du montant maximal, fixé à 40 millions d’euros : à Caen, Le Havre, Saint-Denis de La Réunion, Tours, Toulon et deux projets à Lille qui permettra notamment de construire une nouvelle ligne de tramway entre Lille, Roubaix et Tourcoing.

Des projets « vecteurs d’égalité républicaine »

« Les transports en commun fédèrent, rassemblent. Ce sont des vecteurs de l’égalité républicaine, à laquelle nous sommes particulièrement attachés par les temps qui courent, et que je vous invite à revendiquer », a lancé Jean Castex devant de nombreux élus.

Lorsque l’appel à projets a été lancé, en décembre 2020, l’État ne prévoyait de distribuer « que » 450 millions d’euros. Ce « doublement de l’enveloppe » a été rendu nécessaire par le nombre « énorme » de dossiers reçus, glisse l’entourage du Premier ministre. Mais c’est « aussi une réponse aux conséquences de la crise Covid », qui a durement frappé les collectivités, ajoute-t-on.

« Un effort sans précédent de l’État », a insisté Jean Castex qui estime la totalité des travaux engagés à 9,9 milliards d’euros.


A découvrir