Transports : la régularité des TGV a dégringolé en 2017

31 188
En novembre 2017, il y a eu par exemple 5 TGV à l'heure pour 1 TGV en
retard, sur un total de 31 188 TGV.

Chaque mois, la SNCF dresse le bilan, sur son site Internet, de la ponctualité de ses trains. Problème, en 2017, ces chiffres sont médiocres, voire catastrophiques ! 

 

Deux trains sur dix en retard

Comme l’explique un article des Echos, selon les données en open data rendues publiques sur Internet par souci de transparence, un grand nombre de TGV ont été en retard. Ainsi sur les 11 premiers mois de l'année, la proportion de trains considérés comme étant arrivés à l'heure (c'est-à-dire avec un retard inférieur à 5, 10 ou 15 minutes selon la durée du trajet) aurait baissé à 82,99 %, alors qu'elle oscille traditionnellement autour de 90 % selon les années.

Mais d’après les Echos toujours, qui a contacté SNCF Voyages, l'entité chargée des TGV, le taux de régularité serait en réalité de 88,7 % sur l'ensemble de l'année 2017. Soit un résultat certes inférieur à celui des autres années, mais tout de même moins affligent ! 

Guillaume Pépy maintenu à la tête de la SNCF

Entre les pannes d’électricité, les intempéries, les fortes chaleurs précoces du mois de juin, les perturbations du trafic ont été nombreuses. 

Pour autant, Guillaume Pépy, qui dirige la SNCF depuis 2008, ne devrait pas voir son mandat interrompu avant la fin programmée de celui-ci en 2020. Nommé par Nicolas Sarkozy et renouvelé par François Hollande, il a d’ailleurs toujours appliqué à la lettre la stratégie des différents gouvernements.


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.