En 2017, on a recensé 516 000 travailleurs détachés en France

516.000
En 2017, on comptait 516 000 travailleurs détachés, un chiffre en
hausse par rapport à 2016 de 46 %

Le nombre de travailleurs détachés en France en 2017, a été établi à 516.000, soit une hausse de 46 % par rapport à 2016. Un chiffre jamais atteint dans l'Hexagone.

En 2017, on comptait 516 000 salariés détachés en France

Selon un « Bilan intermédiaire du plan national de lutte contre le travail illégal » (pour la période 2016-2018), révélé par Le Monde, en 2017, la France comptait un peu plus de 516 000 salariés détachés, hors transport routier, sur son territoire.

Pour rappel, un salarié détaché est une personne envoyée par une entreprise étrangère pour une mission temporaire dans l’Hexagone. Ce chiffre est en très forte progression par rapport à 2016, soit + 46 % et il n’a même jamais été aussi élevé. En effet, on en recensait un peu moins de 96 000, il y a dix ans.

Une diminution d'activité de l'inspection du travail

De même, les pouvoirs publics estiment que la hausse constatée peut s'expliquer par une meilleure remontée des déclarations de détachement, rendue plus facile par la mise en place de la nouvelle base de données. Dans le détail, un quart des salariés détachés (24 %) travaillent dans le secteur de l'intérim (dont très probablement une partie dans le BTP), 20 % dans le bâtiment et 18% dans l'industrie

Enfin, évidemment ce chiffre ne tient pas compte du travail non déclaré, assez fréquent dans le bâtiment. Pourtant, ce bilan démontre aussi une diminution d'activité de l'inspection du travail. En effet, en 2017, elle est intervenue 965 fois en moyenne dans le cadre de la lutte contre le travail détaché, contre 1 330 en 2016, soit une baisse de 27 %. Sans surprise, le BTP est le premier secteur concerné par les inspecteurs (59 %).


A découvrir