Uber perd encore et toujours des milliards en 2019

68 MILLIARDS $
La capitalisation d'Uber est de 68 milliards de dollars.

Début d’année, l’heure de faire les comptes chez Uber, le géant des VTC. Et une fois de plus, pas de surprise à l’horizon : l’entreprise n’est toujours pas rentable et a une nouvelle fois perdu des milliards de dollars. Mais apparemment cela n’inquiète pas les investisseurs ni la société elle-même qui continue de dire qu’un jour elle sera profitable.

Des milliards de dollars de perte malgré des centaines de licenciements

Uber a tenté, pourtant, de réduire ses pertes : le groupe a licencié massivement en 2019. 435 personnes en septembre, 400 personnes en juillet et 350 en octobre, soit plus de 1.100 personnes en tout. Mais cela n’aura pas suffit.

Selon les données publiées le 6 février 2020, les pertes de l’entreprise pour le dernier trimestre 2019 ont été de 1,1 milliard de dollars. C’est mieux qu’au trimestre précédent, lorsque les pertes ont été de 1,2 milliard, et beaucoup mieux que les pertes record du deuxième trimestre 2019 qui avaient atteint 5,2 milliards. Au total, sur l'année, les pertes ont atteint 8,5 milliards de dollars.

Malgré ça, le chiffre d’affaires grimpe : 18,1 milliards de dollars de courses ont été enregistrées sur l’année, en hausse de 28%. De quoi rassurer, semble-t-il, Dara Khosrowshahi, PDG du groupe depuis 2017 et l’éviction de Travis Kalanick, le fondateur d’Uber. Il vise l’équilibre voire la rentabilité avant la fin de l’année 2020.

Les pertes s’accumulent d’année en année

Toutefois, Uber va devoir gagner beaucoup d’argent pour compenser ses pertes car ces dernières ne cessent de se cumuler : l’entreprise n’a jamais été rentable, ce qui est logique pour celle qui a été une des start-ups les plus médiatisées au monde. Mais quand on fait les comptes, c’est inquiétant.

Entre 2016 et 2019, soit en quatre ans, les pertes cumulées d’Uber ont été de 15,8 milliards de dollars, soit l’équivalent d’un peu plus d’un cinquième de sa capitalisation boursière (68,8 milliards de dollars). Cette dernière, d’ailleurs, n’évolue pas : Uber est entrée en Bourse en mai 2019 avec une action qui affichait 41,57 dollars et l’action affichait une valeur de 40,01 dollars le 10 février 2020.


A découvrir