Grève des taxis jeudi à Paris : Uber lance la guerre des prix

15 euros, c'est le montant estimé d'une course avec le système UberX
entre la place de l'Etoile et celle de la République.

Bonne nouvelle pour les clients, moins bonne sans doute pour les légendaires taxis parisiens. La société Uber permettant de commander un chauffeur privé depuis un smartphone lance mercredi une nouvelle offre abordable baptisé UberX. Si la sortie de cette nouvelle offre d'entrée de gamme va enchanter les clients les moins fortunés, elle risque d'énerver les taxis parisiens traditionnels qui sont en grève le lendemain de la sortie de cette nouvelle offre.

8 euros minimum la course

La nouvelle offre uberX sera automatiquement intégrée à l'application mobile Uber à partir du mercredi 26 juin 2013. Elle se différenciera de l'offre Berline de par le standing des véhicules (milieu de gamme et parfois hybride) et une tarification très inférieure. La course minimum est fixée à 8€, et une course moyenne à Paris tournera autour de 15€. Les prestations continueront d'être assurées par des chauffeurs professionnels, accrédités par la Préfecture de Police de Paris, et le niveau de service restera très élevé. Uber cherche ainsi à proposer une offre plus abordable, à destination des personnes qui valorisent avant tout la simplicité de l'application et la qualité du service, plus que le standing des véhicules.

Découvrez ci-dessous l'estimation d'Uber pour des courses dans Paris :

A propos d'Uber
Uber est une société née à San Francisco en 2009. Aujourd'hui implanté dans plus de 40 villes, réparties sur trois continents, Uber connaît une expansion rapide avec en moyenne une nouvelle ville tous les 15 jours. Uber est aujourd'hui leader à Paris sur le segment haut-de-gamme, et fédère plusieurs centaines de sociétés de transport VTC partenaires (Véhicules de Tourisme avec Chauffeur).


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.