UIMM : la CFDT dément avoir touché de l'argent liquide

Pour l'exercice 2009, la réserve de grève accumulée depuis la création
de la CNAS se montait à plus de 101 millions d'euros.

Qui a raison et qui ne raconte pas la vérité ? C'est à n'y rien comprendre ! Alors que lundi 14 octobre Denis Gautier-Sauvagnac, l'ancien homme fort de la fédération des industries de la métallurgie a reconnu que des enveloppes d'argent liquides ainsi que des chèques avaient été données aux 5 syndicats représentatifs, ce mardi, la CFDT par la voix de son secrétaire général, Laurent Berger, dément catégoriquement ces allégations.

"S'il nomme la CFDT, nous attaquons"

"La CFDT n'a pas touché d'argent de cette fameuse caisse", a déclaré sur France Culture le secrétaire général de l'organisation syndicale, demandant que Denis Gautier-Sauvagnac "donne des noms, des sommes, des faits". "Je le redis, la CFDT, ni la confédération ni la fédération de la métallurgie, n'ont touché ces sommes". "S'il nomme la CFDT, nous attaquons", a-t-il affirmé, car "nous nous estimons attaqués sur cette affaire-là". "On désigne à la vindicte populaire les syndicats. Il y a sans doute aussi d'autres choses à cacher", a-t-il ajouté.

"Du syndicalisme bashing"

"Les comptes de la CFDT sont certifiés depuis plusieurs années, bien avant que l'obligation en soit faite par la loi. Vous pouvez aller consulter les comptes de la CFDT quand vous voulez sur internet, c'est certifié par des experts comptables", s'est défendu Laurent Berger. "Je crois que dans cette période il est bon de faire du "syndicalisme bashing" et de "dire que les politiques seraient tous corrompus", a-t-il estimé, interrogeant: "ça fait le lit de qui dans le contexte ?"


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.