Une vie sexuelle bien remplie apporte autant de satisfaction qu'une (grosse) augmentation de salaire

300 %
Avoir des rapports sexuels aussi souvent que désiré équivaudrait à une
augmentation de salaire de... 300 % !

Vous aimeriez bien être augmenté, et même, bien augmenté, mais vous savez que cela a très peu de chance d'arriver ? Alors compensez en améliorant votre vie sexuelle. Seln une étude de deux professeurs d'économie australiens, réalisée à partir d'interviews de... salariés chinois, une vie sexuelle de qualité apporte autant si ce n'est plus qu'une belle augmentation.

Comment ces économistes sont-ils arrivés à cette conclusion ? Tout simplement en... monétisant les relations sexuelles de leurs interviewés ! Ainsi, ceux qui déclarent avoir des relations sexuelles quand ils le souhaitent sont aussi heureux que si... leur salaire avait été triplé !

A l'inverse, pour ceux qui n'ont des relations sexuelles que deux ou trois fois par mois, il faudrait que leur salaire soit doublé pour qu'ils soient aussi heureux que ceux qui ont le couvert mis tous les soirs.

L'infidélité n'apporte que des ennuis

L'étude s'est bien évidemment interessée à l'infidélité, et arrive à la conclusion que le  nombre de partenaires optimal pour atteindre le bonheur est de "un". Au dessus, on n'a que des ennuis ! Les deux économistes ont également valorisé un certain nombre de pratiques sexuelles : le baiser procure ainsi du bonheur autant aux hommes qu'aux femmes, les caressses également (surtout quand ce sont les femmes qui carressent certains organes des messieurs), mais les positions pratiquées lors du coït n'ont en revanche qu'un faible impact sur le bonheur percu. C'est la qualité de la relation, et non la performance sexuelle, qui sont des marqueurs de bonheur.

Le sexe source inépuisable et gratuite de bonheur

 

L'étude de ces deux chercheurs australiens vient renforcer celle de deux économistes anglais et américains qui ont modélisé la vie sexuelle de 16 000 américains. Ils sont parvenus à prouver le lien indéfectible entre bonheur et vie sexuelle. Mais il reste une inconnue : Est ce le sexe qui contribue au bonheur, ou le bonheur favorise-t-il une sexualité épanouie ?


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).