Les annonces d'Edouard Philippe en réponse aux Gilets Jaunes

6 MOIS
Le Premier ministre espère que l'annonce d'un moratoire de 6 mois sur
les hausses de carburant permettra de calmer les Gilets Jaunes.

Après trois semaines de manifestations improvisées par les Gilets Jaunes un peu partout en France, le gouvernement a donc commencé à reculer. Mais il n'est pas sûr que les annonces faîtes par Edouard Philippe mardi 4 décembre suffisent à faire retomber la pression.

Six mois : c'est le délai pendant lequel un certain nombre de mesures emblématiques, comme la hausse des taxes sur les carburants, ou encore, le contrôle technique renforcé, seront suspendues. Le Premier ministre a également annoncé que les tarifs de l'électricité et du gaz, probablement les tarifs réglementés, même s'il ne l'a pas précisé, seront gelés pendant l'hiver. 

Un moratoire de six mois sur les hausses de taxes sur les carburants

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé qu'« un large débat serait ouvert sur les impôts et la dépense publique. Nos impôts et taxes sont les plus élevés d’Europe. Discutons des modifications qu’il faut leur apporter ». Ce débat aura lieu du 15 décembre au 1er mars.


Le problème, c'est que les Gilets Jaunes interviewés par les chaînes d'information en continu, qu'ils soient du terrain ou "porte-parole", sont unanimes. Le délai de six mois ne leur convient pas, ils parlent d'utopie, et semblent déterminer à continuer le mouvement, car les mesures annoncées sont insuffisantes. 

 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).