Comment vendre rapidement son bien immobilier à l'heure du tout-digital ?

31 %
Seuls 31 % des transactions immobilières s'effectuent directement
entre deux particuliers.

À l’heure d’aujourd’hui, dans la plupart des secteurs, la tendance disruptive qui permettrait de gagner en qualité de service tout en éliminant des intermédiaires, désormais désuets de véritable plus-value, semble vouloir devenir la norme.

Le marché de l'immobilier se digitalise, mais les particuliers saisissent rarement ces opportunités

Qu’en est-il de l’immobilier ? Les nouveaux leviers digitaux ont-ils anéanti les intermédiaires de l’immobilier (agents immobiliers, notaires, marchands de biens, …) au point de pouvoir s’en passer de manière indolore ?

Depuis une dizaine d’années, nombre d’applications ont fait leur apparition sur ce secteur immobilier pourtant si conservateur et réfractaire aux révolutions digitales. Un salon rassemblant les principaux visionnaires a même vu le jour et ne cesse de faire des émules tant au niveau des participants que des visiteurs professionnels et particuliers : R.E.N.T. (Real Estate & New Technologies).

Qu’il s’agisse d’estimer au plus précis votre bien immobilier où qu’il se trouve en France ou ailleurs, d’avoir un aperçu presque réel de votre appartement une fois rénové, de visiter un bien à distance via une immersion totale en lunettes virtuelles ou encore de géo-localiser le bien idéal en fonction de vos points d’intérêts (école, métro, club de sport ou encore épicerie bio…), on trouve désormais pléthore d’applications censées rendre simple le processus de transaction immobilière … ou presque !

En effet, comment se fait-il qu’en même temps que des ingénieurs en Big Data, CRM ou autres technologies 3D se mettent en quatre pour faciliter le projet le plus important de la vie des Français, et que les ventes entre particuliers ne dépassent pas les 35 % depuis plus de 15 ans ? D’ailleurs cette tendance est même en baisse depuis 2011 pour atteindre aujourd’hui seulement 31 % !

Parce que les professionnels de l’immobilier ont tendance à ne pas surestimer les biens pris en mandat du fait de leur expertise terrain ?

Même si votre maison ou votre appartement est bien entendu à vos yeux la dernière merveille du monde et que cela ne fait aucun doute sur le fait que la vente se fera facilement, rapidement et au meilleur prix … dans les faits, il n’en est rien ! La vérité du terrain, que seuls les agents immobiliers connaissent vraiment … est toute autre. Actuellement, deux cas de figure permettent effectivement de vendre rapidement :

- soit le bien immobilier est sans défaut (plan parfait, calme, lumineux, décoration de qualité, aucuns travaux à prévoir, étage noble pour les appartements, vue imprenable, faibles charges, …) et très bien localisé (« location, location, location »);
- soit le bien immobilier est standard par rapport aux autres biens immobiliers mis en vente à l’instant T et est proposé à un prix inférieur de 5 à 10% du prix constaté sur le marché par les notaires du secteur.

Bien entendu, cet argument risque fort de déplaire aux nombreux propriétaires trop gourmands ou de mauvaise foi quant à la qualité du bien proposé… pourtant, c’est sans aucun doute le meilleur conseil immobilier en soi !

Parce que les professionnels de l’immobilier investissent beaucoup dans l’exposition publicitaire classique (SeLoger, Bien’ici, …), virale (emailing et réseaux sociaux) et re-ciblée (retargeting) auxquelles les particuliers n’ont pas forcément accès ?

Les clients « vendeurs » ont l’assurance, en signant un mandat de vente avec un agent ou un mandataire immobilier, que leur bien immobilier aura droit à une exposition maximale ! En effet, les annonces immobilières sont multi-diffusées sur nombre de sites immobiliers leaders, locaux ou de niche afin d’obtenir une visibilité maximale et par conséquent des ventes plus rapides. Si le bien immobilier n’est pas surévalué, c’est une logique imparable !

Ou enfin parce que les professionnels de l’immobilier sont des humains … répondant à des codes subjectifs, empathiques et diligentés que l’intelligence artificielle ne peut pas (encore) intégrer ?

À commission de vente modérée, le professionnel immobilier est effectivement le meilleur compromis pour vous faire gagner du temps et de l’argent ! Pas étonnant que l’image de cette fonction tant décriée auparavant ne cesse de progresser (source : Enquête de l'Ifop pour OptimHome de juin 2017) à tel point que désormais 61% des Français sondés en ont une bonne image (+6 pts par rapport à 2016) et que 77% des personnes accompagnées par un professionnel de l’immobilier dans le cadre d’une vente sont satisfaits de leur prestation (77%). Les récentes réformes de la Loi ALUR vont également dans ce sens tant attendu de la professionnalisation du métier d’agent immobilier … et on ne peut que s’en réjouir.

Finalement, il n’est pas judicieux d’opposer les différents leviers digitaux permettant au secteur immobilier de s’émanciper et les professionnels de l’immobilier dont la plus-value terrain et humaine n’est plus à démontrer. Le sésame pour vendre rapidement son bien immobilier à l’heure du tout digital est sans aucun doute d’utiliser les bons outils (applis web) et les bons artisans (agences immobilières) !

Philippe Benardeau

Philippe Benardeau est le président du réseau AgentMandataire.fr, réseau national de mandataires en immobilier. Diplômé d'un Master of Business Administration de l'université de Southeastern Louisiana University et après une première expérience professionnelle dans la vente auprès des grands comptes télécom, il a débuté sa carrière immobilière en 2001en tant qu’agent immobilier à Paris. Convaincu que les services immobiliers doivent s'inscrire dans une dynamique digitale, il a fondé AgentMandataire.fr en août 2012.