Vente en ligne : l'insolent succès des géants

Quand les commerçants traditionnels doivent se contenter de hausses (quand ce ne sont pas des baisses) de leurs ventes à un chiffre, les acteurs du e-commerce continuent d'afficher des croissances insolentes. A commencer par le géant Amazon...

52,9 milliards de dollars. En un trimestre. C'est le chiffre d'affaires revendiqué par Amazon d'avril à à juin 2018. Un chffre d'affaires en hausse de... 39 % par rapport à la même période l'an dernier. Et les bénéfices suivent : 2,5 milliards de dollars, contre 200 millions seulement l'an dernier. Amazon n'est pas seul à afficher de telles performances. Price Minister Rakuten, devenu désormais Rakuten, affiche par exemple 270 milliards de yens (2,7 milliards d'euros) de chiffre d'affaires au deuxième trimestre également, en progression de 18,5 %. En France, Showroomprivé engrange 164 millions d'euros de chiffre d'affaires d'avril à juin, en (petite) hausse de 8,1 %.

Le e-commerce ne connaît pas la crise

Ces chiffres, les plus récents à avoir été communiqués par des acteurs du e-commerce, pourrait s'étendre sur des pages, et afficher toujours la même insolente santé. Il est fini le temps où les acteurs du e-commerce perdaient mois après mois des monceaux d'argent dans une stratégie de dumping dont on semblait ne plus voir la fin. Désormais, les cybermarchands sont rentables, parfois, très rentables. Et leur chiffre d'affaires continue à croitre de manière quasi exponentielle. 

Vente en ligne : il y a encore de la place pour de nouveaux entrants

On pourrait alors croire que toutes les places à prendre l'ont déjà été, et que les nouveaux entrants sur le marché du e-commerce sont condamnés à se casser le nez. C'est faux. Il y a bien sûr des échecs, des sites qui ne décollent jamais, faute de clients en nombre suffisant. Mais sur les marchés de niche, il y a encore de quoi faire ! Amazon a beau revendiquer des millions de références sur son site, en ajoutant celles de sa market-place, vous aurez plus de chances de trouver la lame de tondeuse spécifique à votre modèle et à votre marque sur un site marchand dédié, (il y en a même plusieurs) que chez le "généraliste" Amazon. Quant à l'autre secteur qui a le vent en poupe sur Internet, c'est la vente privée. Même s'il existe déjà plusieurs acteurs connus, d'autres, comme Ventes privées France tentent de se faire une place au soleil.  Là encore, ce qui compte, c'est la qualité et l'attractivité des deals proposés. Avec une bonne campagne Facebook, un site sorti de nulle part, avec une belle offre, peut très vite décoller ! 

 


A découvrir