Vers une hausse des droits de succession pour compenser la suppression de l'ISF

25 %
Terra Nova préconise d'augmenter de 25% le rendement de la fiscalité
des successions.

Le think tank Terra Nova suggère dans une note publiée vendredi 4 janvier de durcir la fiscalité sur les successions afin de compenser les pertes liées à la réforme de l'ISF.

Augmenter de 25% le rendement de la fiscalité des successions 

Et si les droits de succession augmentaient ? C'est l'idée du think tank Terra Nova pour remplacer le manque à gagner lié à la suppression de l'impôt sur la fortune (ISF). Dans une note publiée ce vendredi 4 janvier, il propose d’augmenter de 25% le rendement de la fiscalité des successions. « Dans les conditions économiques, démographiques et fiscales que nous connaissons, nous courons le risque de voir se développer une société d’héritiers vieillissants », selon ce groupe de réflexion

Ainsi, pour générer près de 3 milliards d'euros supplémentaires, et compenser les pertes liées à la récente réforme décriée de l'ISF, le document préconise de réduire l'abattement dont bénéficient les héritiers en ligne de directe. Terra Nova veut aussi rendre les successions plus progressives, réduisant le barème sur les petits héritages, pour le durcir fortement au delà d'un certain seuil.

Le patrimoine augmente plus vite que le revenu

Et pour cause ! Le patrimoine augmente en effet plus vite que le revenu et se retrouve davantage ces dernières années entre les mains des plus âgés, peu enclins à « investir, à consommer et à faire circuler les richesses », estime Terra Nova. Pour rappel, le patrimoine net des ménages et des entreprises individuelles représentait ainsi 8,3 années de revenu disponible net en 2015, contre seulement 4,9 en 1980.


A découvrir