Compteur Linky : pas mauvais pour la santé mais mauvais pour la vie privée

35 millions
D'ici la fin 2021, Enedis doit installer 35 millions de compteurs
Linky.

D’ici la fin 2021, Enedis doit installer 35 millions de compteurs Linky. Si ces appareils sont a priori sans danger sur la santé, ils sont dangereux pour la vie privée. Explications.

Que fait de vos données personnelles le compteur Linky ?

Le débat sur le compteur Linky n’est pas près de s’arrêter. Si certains l’accusent de propager des ondes électromagnétiques toxiques, d’autres estiment qu’il n’y a pas de danger. Selon l'Agence nationale des fréquences (ANFR), cet appareil diffuse des signaux trop faibles pour qu’il soit dangereux pour la santé. Pour les responsables, les niveaux d’émissions électromagnétiques du compteur Linky sont « en dessous des normes admises : plus de 500 fois inférieurs à ceux d'une plaque à induction, soit de 80 à 350 fois moins pour le champ électrique et 100 à 600 fois moins pour le champ magnétique. Pas de quoi donc nourrir d'inquiétude pour notre santé », lit-on dans un article de Science et Vie publié le 14 septembre 2020.

S’il n’est pas dangereux pour la santé, le compteur Linky représenterait, en revanche, un danger pour la vie privée. Dans une enquête publiée dans le numéro d’octobre, 60 Millions de consommateurs, relance le débat sur ce dispositif. Le magazine rappelle comment, au début du confinement, Christian Estrosi, le maire de Nice, a voulu utiliser les données du compteur Linky afin de vérifier l’occupation des résidences secondaires. Si c’est techniquement possible, cela reste juridiquement impossible.

Refuser l’installation d’un compteur Linky

Selon 60 Millions de consommateurs, « On n’a pas le droit d’utiliser les données personnelles provenant du compteur pour surveiller quelqu’un, à moins que la personne fasse l’objet d’une enquête judiciaire ». Et des données personnelles, Enedis en possède ! Le compteur Linky collecte quotidiennement des informations sur la consommation électrique de ses clients.

Pour protéger leur vie privée, les clients d’Enedis peuvent s’opposer à cette collecte. Enfin, même s’il n’est pas possible, en principe, de s’opposer à l’installation d’un compteur Linky, ses opposants peuvent quand même réussir à obtenir gain de cause. Il faut pour cela que le compteur soit installé dans le logement et, dans ce cas, on considère qu’il y a violation de domicile. Pour faire connaître son refus, il convient d’envoyer un courrier à Enedis. « L’entreprise et ses sous-traitants ne sont pas tenus de respecter ces demandes mais, si l’on en croit des témoignages reçus, ils le font de plus en plus », détaille 60 Millions de consommateurs.


A découvrir