Vladimir Poutine, l'homme qui valait 200 milliards ?

6
Le PIB de la Russie a été multiplié par 6 entre 2001 et 2007.

Vladimir Poutine est-il un arriviste obsédé par l’argent ? C’est le portrait, peu flatteur, que tire Bill Bowder, le gestionnaire d’un fonds d’investissement, du président de la Russie… qui serait rien moins que l’homme le plus riche du monde, et de loin.

Vladiimir Poutine aurait accumulé jusqu’à aujourd’hui la bagatelle de 200 milliards de dollars — à titre de comparaison, l’homme le plus riche du monde, l’américain Bill Gates fondateur de Microsoft, doit se « contenter », si on ose dire, de 79 milliards.

Des accusations très graves

Bill Bowder est le patron d’Héritage Capital Management, anciennement un des plus importants fonds d’investissement en Russie. Il a eu l’occasion de voir Poutine et son administration à l’œuvre, et bien qu’on puisse interroger la véracité de certains de ses dires, il porte le doute sur la véritable nature de l’homme du Kremlin. Poutine ne serait donc qu’un arriviste ?

Devenu président en mai 2000 après l’ère Eltsine, Vladimir Poutine a eu tout le temps nécessaire pour installer ses affidés dans les arcanes du pouvoir. A-t-il aussi profité de la situation pour siphonner une partie de la richesse du pays ? En avançant le chiffre extravagant de 200 milliards, Bowder le pense fermement.

Puiser directement dans la caisse

Cet argent qui n’a été investi dans les infrastructures du pays a été investi tous azimuts, dans l’immobilier, dans des paradis fiscaux, des fonds d’investissement, des portefeuilles d’actions, assure Bowder. Ce dernier s’en est ému sur CNN, où il a dénoncé la mainmise de Poutine sur les finances du pays.

La Russie rencontre aujourd’hui de sérieuses difficultés dues à la hausse des prix du pétrole et aux sanctions occidentales dans le dossier ukrainien. Mais auparavant, le pays a bénéficié d’une croissance de 7% en moyenne chaque année : de quoi puiser dans les coffres de l’État sans se faire remarquer. Gardons néanmoins à l’esprit que ces déclarations sont faites alors que de fortes tensions existent entre les États-Unis et la Russie.

Vladimir Poutine a-t-il abusé de son pouvoir pour s'enrichir indûment ?


A découvrir