Pour le trajet domicile-travail, la voiture reste le moyen de transport de choix

10 %
La part des actifs marchant pour rejoindre leur lieu de travail est de
10% à Nantes, Marseille, Strasbourg, Le Havre, Paris et de 15% à Lyon.

Pour rejoindre leur lieu de travail, 74% des actifs prennent la voiture, 16% prennent les transports en commun et 2% le vélo. Les 6% restants préfèrent marcher, nous apprend l’INSEE dans une étude sur les moyens de transport utilisés entre le domicile et le lieu de travail.

La voiture… même pour de petites distances

Malgré les différentes incitations à prendre les transports en commun ou le vélo, la voiture reste très, très utilisée en France pour rejoindre son lieu de travail. Toutes régions et tous types de communes confondus, 74% des actifs (soit 18,1 millions de personnes) prennent leur voiture pour aller travailler. La part des transports en commun est de 16% (soit 3,9 millions d’actifs). À la troisième place du podium arrive la marche à pied (6%), devant le vélo (2%).

Fait intéressant, cet engouement pour la voiture ne concerne pas uniquement les déplacements sur de grandes distances. Parmi les Français dont le lieu de travail est situé à moins de 5 km de leur domicile, 60% choisissent de prendre la voiture.

Les transports en commun, un phénomène propre aux grandes villes

Cette étude de l’INSEE nous apprend également que le recours aux transports en commun est un phénomène caractéristique des communes plus ou moins grandes. Dans les « aires d’attraction » des villes de plus de 700.000 habitants (hors la région parisienne), 15% des actifs en emploi utilisent les transports en commun contre moins de 3% dans celles de moins de 50.000 habitants. Et cela se comprend : plus le réseau des transports en commun est dense et plus la fréquence de passage est élevée, plus ce réseau est attractif. Lorsque la desserte n’est pas satisfaisante, les gens se rabattent sur leur moyen de transport personnel (voiture, moto ou vélo).

Le recours massif aux transports en commun est très spécifique à l’« aire d’attraction » de Paris puisque 44% des actifs en emploi y résidant utilisent métro, bus, tramway, RER ou train pour aller travailler. Et si on prend Paris intra-muros, la proportion est plus élevée encore : 7 actifs sur 10 y ont recours aux transports en commun.


A découvrir