Xavier Kemlin se déchaîne "Je veux que les Français connaissent la vérité"

Xavier Kemlin a lancé quatre procédures judiciaires contre François
Hollande, Ségolène Royal, Anne Hidalgo et Valérie Trierweiler.

OPINION

 

Xavier Kemlin, entrepreneur et contribuable français installé et travaillant en Suisse deviendrait-il le pire caillou dans la botte socialiste ? Après ses plaintes contre Valérie Trierweiler et récemment contre François Hollande, en voici deux nouvelles, l'une contre Ségolène Royal et l'autre contre Anne Hidalgo. Acharnement vain contre les imposteurs, obstination stérile ou détermination victorieuse ? Retour sur l'itinéraire judiciaire de ce "serial plaideur".


"Je veux que les Français connaissent la vérité" martèle Xavier Kemlin, "j' encercle François Hollande" par ces quatre plaintes en cours de procédure :

> Contre Valérie Trierweiler pour recel de détournement de fonds publics en appel
En novembre dernier, le Parquet refusait d'instruire la plainte de Xavier Kemlin contre Valérie Trierweiler pour recel de détournement de fonds publics. Les juges aux ordres arguaient qu'elle était une "Collaboratrice bénévole du service public de la Présidence ou du Président (...) qui participe à l'exercice d'une mission relevant de l'intérêt général" Cette décision sans référence légale plongeait le plaignant et les observateurs attentifs dans un abîme de perplexité et d'écœurement. Les magistrats avaient simplement tenté d'évacuer le scandale d'un revers de manche, se moquant de Monsieur Kemlin et des milliers de Français qui le soutiennent notamment à travers cette "Lettre aux parlementaires".

Deux mois plus tard, arrive la dépêche de l'AFP "Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler." Cet aveu de Hollande, la brutale répudiation de sa concubine, le profil de "compagne du président" et surtout, toute son "activité" (plus de 600 photos et la liste de ses présences lors des manifestations officielles) pendant 19 mois  grassement payée par nos impôts gommée du site web de l'Élysée, tous ces événements ridiculisent le premier "classement sans suite" de la plainte de Kemlin. Quant à François Hollande, il démontre sans le vouloir à quel point la procédure d'appel en cours est opportune !
Quoi qu'il en soit, il ne fallait rien plus que ce flagrant déni de justice pour renforcer la détermination de notre redresseur de torts national...

> Contre François Hollande pour détournements de fonds publics, faux en écriture et fraude fiscale
La plainte contre François Hollande déposée le 13 janvier par Xavier Kemlin vient d'être transmise au Parquet de Paris par Patrick Quincy, procureur de la République d'Albertville .
A suivre donc.

> Contre Ségolène Royal et Anne Hidalgo pour recel de détournement de fonds publics et éventuellement trafic d'influence"
Nous apprenons ce vendredi 31 janvier par notre intrépide ami, qu'il vient de faire enregistrer deux plaintes pour recel de détournement de fonds publics "et éventuellement trafic d'influence" : la première contre Ségolène Royal et la seconde contre Anne Hidalgo. Monsieur Kemlin est persuadé que François Hollande aurait un enfant avec Anne Hidalgo conformément à la rumeur persistante relayée ces jours-ci sur RTL et Europe 1 et demande dans sa plainte (copie ici) "quels sont les moyens que peut mettre l'Elysée pour la campagne électorale de Mme Hidalgo". Nous ignorons les raisons profondes de sa certitude mais après tout, alors qu'elle était inconnue du grand public, Xavier Kemlin avait signalé en mars 2013 la liaison Hollande-Gayet dans une vidéo censurée. Et l'année dernière, la candidate socialiste à la mairie de Paris avait menacé de poursuites ceux qui osaient parler de cette liaison sur les réseaux sociaux... Effet Streisand garanti !

"Ma plainte n° 2014/491 reçue ce jour à Sens exige des éclaircissements : j' estime qu'en tant que contribuable, j ai le droit de savoir combien d'officiers de sécurité ou gardes du corp sont affectés à la protection de ses 'ex', 'actuelles' et 'futures' femmess, à celle des 'ex compagnons ou maris' de ces femmes sans oublier la protection des enfants issus de ces unions " partout où Hollande met (ou pas) son grain de sel : Flora,Thomas, Julien, Clémence, Elsa, Léonard et ses deux frères, Tadéo, Ezéchiel... Ouf !

"Je suis un guerrier aux épaules larges, de plus il est trop tard pour m'éliminer !"

Les inconséquences au sommet de l'État, "la vie futile de ce Président d'opérette" exaspèrent l'entrepreneur : "la période est difficile, les Français souffrent du chômage, de l' exclusion, du matraquage fiscal, de la destruction des emplois. Je trouve absolument anormal que les deniers public soient dilapidés par une république non exemplaire !" Faisant remarquer qu'aucun ministre de ce gouvernement n'a jamais travaillé dans une entreprise Xavier Kemlin se demande sur quels critères de compétence, Ségolène Royal a-t-elle été nommée vice-présidente de la Banque Publique d' Investissement..."

Face à notre inquiétude devant tant d'obstination à dénoncer ouvertement le plus gros scandale de la Vème République, Xavier Kemlin sourire aux lèvres se veut rassurant : "Je suis un guerrier aux épaules larges, de plus il est trop tard pour m'éliminer !"
Rappelons sa fébrilité en septembre de l'année dernière où l'omerta sur l'affaire Trierweiler ajoutée à l'inertie du Parquet, notre héros craignait pour sa vie !
Aujourd'hui, outre sa célébrité sur les réseaux sociaux, Xavier fait l'objet ici, d'une page dans le journal suisse "Le Matin". En France, une interview de notre genevois préféré devrait très bientôt paraître dans le "Figaro magazine".

Envers et contre tout, Monsieur Kemlin légaliste devant l'Éternel conserve sa confiance en la justice de son pays et persiste à trouver des réponses dans les tribunaux.

Admirable !

©Calculette pour revolte.exprimetoi.com


A découvrir