Résultat de la recherche : croissance


Pour diminuer le chômage, il faut libérer la croissance

Depuis quelques décennies, les dirigeants politiques mettent en œuvre des politiques économiques qui compromettent durablement la croissance économique dans notre pays. Puis, ils font mine de s'étonner que le chômage progresse encore parce que la croissance n'est pas au rendez-vous. C'est le même refrain à chaque rentrée. Au passage, il est stupéfiant de constater qu'en 2014, la nomination d'un a

Une croissance de 0,4% fortement inégale entre les pays de l'OCDE au deuxième trimestre 2014

Par OCDE
Les chiffres provisoires révèlent que le produit intérieur brut (PIB) réel de la zone OCDE a augmenté de 0,4% au deuxième trimestre de 2014, en hausse par rapport au trimestre précédent (0,2%). Cependant, les chiffres relatifs au total OCDE masquent une grande disparité entre les taux de croissance des pays membres. Aux États-Unis, la croissance du PIB réel a rebondi fortement pour atteindre 1,0%

Croissance zéro : entre défiance et demi-mesures

Les chiffres de la croissance du second trimestre 2014 sont un nouveau désaveu de la politique gouvernementale. À l'heure où la Grande-Bretagne affiche un insolent taux de croissance de 3%, la stagnation de l'économie française rend intenables les engagements européens du président Hollande. La reprise, maintes fois annoncée par le gouvernement socialiste, ne sera donc pas au rendez-vous. Qui peut

Croissance : Moody's abaisse encore une fois ses prévisions pour la France

On l'aura compris depuis le temps : la croissance de la France est en berne. Avec seulement 0,5% en 2014, contre 1% prévu par le gouvernement qui a dû se résoudre à baisser ses prévisions pour s'aligner avec les analystes, le futur paraît sombre. Et l'agence de notation Moody's en a remis une couche ce lundi 18 août 2014 et rabaissant à nouveau ses estimations pour 2014... et pour 2015. Mood

Peut-on vivre sans croissance ?

L'annonce par l'INSEE d'une croissance nulle en France pour le second trimestre 2014 comme pour le premier fait l'effet d'une douche froide. Le Président de la République, rompant avec son habituel optimisme de commande, a reconnu que les choses se passaient moins bien qu'il ne l'escomptait. Nos engagements européens en matière de déficit public pour les années 2014 et 2015, que Bruxelles ne prena

Croissance : accident ou rechute durable ?

Ainsi donc le chiffre trimestriel de la croissance dont nous redoutions la valeur est désormais connu et égal à zéro. Cette mauvaise nouvelle interroge la politique économique et le besoin de renforcer la vitesse de mise en place de certaines mesures. Songeons que l'annonce du fameux pacte de responsabilité remonte à la conférence de presse présidentielle du 14 janvier 2014 et qu'il n'est pas enco

Croissance nulle : les réactions de l'opposition (épisode 2)

Après la première vague de réactions indignées de l'opposition (disponible ici) concernant la croissance nulle de la France au deuxième trimestre 2014 dévoilée par l'Insee ce jeudi 14 août 2014, les réactions de la classe politique ont continué de plus belles. La faute revient encore et toujours au gouvernement et à l'euro. Jacques Myard : « les chiffres confirment la descente aux enfers » Le dé

Zone Euro : croissance nulle au deuxième trimestre 2014

        Si l'Insee vient de frapper fort les espoirs du gouvernement concernant la croissance de la France pour 2014, si bien que le gouvernement a revu son objectif à la baisse et prévoit maintenant une croissance de 0,5% sur l'année, l'institut européen des statistiques, Eurostat, fait le même triste constat pour toute la zone euro. La croissance a été nulle au deuxième t

Croissance nulle : les réactions de l'opposition

La publication des chiffres de la croissance par l'Insee, croissance qui s'est avérée être nulle pour le deuxième trimestre 2014 et qui a conduit le gouvernement à revoir à la baisse son objectif pour 2014 qui n'est plus que de 0,5% de croissance contre 1% auparavant, n'a pas manqué de faire réagir l'opposition, très critique vis-à-vis de la politique du gouvernement et de François Hollande. (La s

La croissance a été nulle au deuxième trimestre, l'objectif pour 2014 descend à 0,5%

Il ne s'appelle pas Nostradamus mais il l'avait prédit : Michel Sapin, ministre des Finances, a annoncé dans une tribune dans le journal Le Monde que l'objectif de croissance pour l'année 2014 pour la France sera révisé et divisé par deux : désormais le gouvernement ne table plus que sur 0,5%. Pourtant, il avait été démenti par son propre ministère le 6 août 2014... France : croissance nulle au d

Zone Euro : Dynamique de croissance stable pour l'OCDE

Par OCDE
Les indicateurs composites avancés (ICA) de l'OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité par rapport à sa tendance, continuent de signaler une dynamique de croissance stable dans la zone OECD dans son ensemble. Les ICA pour les États-Unis et le Canada continuent de signaler une dynamique de croissance stable. Au Royaume-Uni, l'ICA continue d'indiquer une stabilisation de

Banque de France : croissance de 0,2% au 3ème trimestre pour la France

Décidément les vacances de François Hollande sont quelque peu agitées. Après la décision du Conseil constitutionnel de censurer une partie important du dispositif du « Pacte de Responsabilité », voilà que la Banque de France publie ses prévisions de croissance pour le 3ème trimestre 2014. Et elles sont bien loin de ce qu'espère le gouvernement. Les 1% de croissance en 2014 s'éloignent Le gouvern

Michel Sapin : 0,5% de croissance en 2014 « ce sera déjà bien »

MISE à JOUR : Le ministère des Finances a "démenti formellement" les propos attribués à Michel Sapin par le canard Enchaîné ce Mercredi 6 août 2014. Le gouvernement commence-t-il à ne plus croire à ses propres objectifs de croissance ? Après avoir été mis en doute par le FMI, la Commission Européenne, la Cour des Comptes, l'Insee et l'agence Moody's, Michel Sapin en personne ne serait plus convai

Baccalauréat économique : Les facteurs travail et capital sont-ils les seules sources de la croissance économique ?

Durant ce mois d'août 2014, je vais suggérer mes propres réponses aux 3 sujets proposés aux élèves du baccalauréat économique cette année. Une façon de montrer à quel point ces sujets théoriques ont des implications bien réelles, et bien actuelles... Chaque trimestre, nous mesurons la croissance de l'activité, en liaison avec l'emploi et l'investissement. On pourrait donc dire qu'effectivement ca

Cambadélis : "La France est au rendez-vous des réformes, mais l'Europe n'est pas au rendez-vous de la croissance"

L'Europe, voilà la cause de tous les maux ! Près de cent jours après sa nomination au poste de premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis sort de l'ombre et défend la politique de l'exécutif, accusant l'Europe de freiner le travail gouvernemental.   C'est pas moi c'est l'autre ! L'Europe, principal frein des réformes de François Hollande   Tel est le message adressé lundi

Sans pétrole bon marché, pas de croissance

Nous avons décrit la manière dont la réserve de capacité de production du marché pétrolier s'est réduite au fil du temps, entraînant une hausse de plus en plus importante du prix du pétrole. À son tour, l'augmentation du baril déclencha celle des matières premières agricoles comme le blé et le maïs.   De fait, le coût de production des denrées de base suit presque d

Alzheimer, la dette publique et la croissance en panne

Une nouvelle étude française établit un lien direct et très significatif entre l'âge du départ à la retraite et le risque de développer une démence.   Une étude scientifique publiée dans l'European Journal of Epidemiology , élaborée à l'initiative d'ILC France (International Longevity Center France) en collaboration avec C.Dufouil (Inserm U697, Université de Bordeaux), vient de conclure que

Christine Lagarde : "une inflation obstinément basse peut gravement nuire à la croissance"

"Une inflation obstinément basse peut gravement nuire à la croissance" : difficile d'être plus direct pour la directrice générale du FMI, ancienne ministre de l'Economie et des Finances en France. Alors que l'inflation dans la zone euro n'a été que de 0,5 % depuis le début de l'année, la patronne du FMI agite le spectre de la déflation, dans laquelle le Japon est scotchée depuis 30 ans.   E

Alors que la croissance allemande déraille, la BCE va renflouer les banques pour 1 000 milliards d'euros…

Zone euro: les banques pourront emprunter 1 000 mrd EUR à long terme à la BCE   C'est une dépêche de l'AFP qui nous a appris en fin de semaine dernière que « les banques de la zone euro pourront emprunter jusqu'à 1 000 milliards d'euros à long terme à la Banque centrale européenne (BCE), dans le cadre du nouveau programme annoncé le mois dernier, baptisé TLTRO ».   En tout cas c'est

Le FMI jette un froid sur les prévisions de croissance de la France

Comme l'Insee et bon nombre de Français, le FMI ne croît pas du tout que le gouvernement de Manuel Valls réussira à tenir ses objectifs de croissance et de réduction de la dette publique. Dans un rapport consacré à l'Hexagone rendu public que 3 juillet 2014, l'Institution dirigée par Christine Lagarde s'aligne sur les prévisions de l'Insee, jetant un froid sur les propos du gouvernement. Moins de