Achats de Noël : les enjeux de la digitalisation face à une consommation frileuse

Inflation, baisse du pouvoir d’achat ou encore hausse du prix de l’énergie, le contexte économique actuel préoccupe 62 % des Français ; à tel point que 63 % d’entre eux comptent réduire leurs dépenses pour Noël.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ash Finnegan Publié le 14 décembre 2022 à 8h43
Achats Noel France Tendance Internet
88%88 % des Français souhaitent acheter leurs cadeaux de Noël sur internet.

C’est ce que révèle l’étude annuelle de Channel Factory consacrée aux habitudes d’achats en cette période de fin d’année. Parallèlement, l’étude dévoile que la saison automne-hiver 2022 serait la plus grande période d'achats numériques jamais enregistrée en France : 88 % des consommateurs prévoiraient de faire leurs achats en ligne plutôt que dans des magasins physiques. A quelques semaines de Noël, la concurrence s’annonce donc rude pour les acteurs du e-commerce.

Une expérience utilisateur fluide, basée sur un outil digital solide, est déterminante pour les entreprises qui souhaitent rester dans la course aux achats de fin d’année.

Internet est devenu un canal incontournable pour les achats de Noël. De plus, les besoins en stratégie digitale des entreprises s’intensifient, en particulier en cette période cruciale des fêtes de fin d’année, qui peut représenter jusqu’à 50 % du chiffre d’affaires dans des secteurs comme celui du jouet[1][1]. Par ailleurs, à mesure que le marché se tend et que les frustrations s’intensifient, les attentes des consommateurs augmentent.

Si l’offre en elle-même est bien entendu déterminante, une expérience d’achat qualitative est, elle aussi, devenue indispensable pour attirer et retenir un client à la recherche d’un achat bon marché, facile et rapide. Cela passe notamment par l’aspect du site, la vitesse de chargement des pages, la lisibilité et la richesse des informations proposées à l’internaute. En outre, entre le Black Friday qui lance généralement le coup d’envoi des achats et Noël, les réductions sont de mise, imposant aux commerçants d’être capables de configurer et de modifier rapidement leurs offres de produits et de services. Proposer la bonne information au bon moment du parcours d’achat, afin que l’acheteur potentiel ne croule pas sous des données superflues, ou à l’inverse qu’il trouve précisément ce qu’il recherche, au moment où il en a besoin, est stratégique.

En coulisses, les entreprises cherchent à optimiser la rentabilité de leurs ventes afin de maximiser leurs revenus, malgré la complexité générée par ces fluctuations rapides, tout en répondant aux attentes des consommateurs. Elles doivent pour cela se tourner vers des technologies de bout en bout intégrant des outils centralisés et automatisés. Ces derniers viendront soutenir les équipes commerciales en fluidifiant leur propre expérience et en diminuant les risques d’erreur, leur permettant d’économiser un temps précieux qu’elles pourront réinvestir dans la relation client. Ces outils permettront par ailleurs de collecter des données grâce auxquelles les équipes commerciales seront en mesure d’analyser, de façon continue et évolutive, les comportements de consommation et les préférences de leurs clients. In fine, les entreprises qui garderont une longueur d’avance seront celles qui auront compris que l’outil digital permet de remettre le client au centre du processus commercial et répondre de façon personnalisée à ses besoins, une condition plus que jamais indispensable pour optimiser ses ventes dans un contexte économique difficile et pour se démarquer face à la concurrence. »

[2][1] Source : FJP, Fédération française des industries jouet-puériculture

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Ash Finnegan est responsable de la transformation digitale chez Conga

Aucun commentaire à «Achats de Noël : les enjeux de la digitalisation face à une consommation frileuse»

Laisser un commentaire

* Champs requis