Adecco : intérimaires, vos données personnelles ont peut-être été piratées

Le groupe Adecco, spécialisé dans le recrutement d’intérimaires, annonce avoir été victime de piratage informatique.

Par Anton Kunin Modifié le 28 décembre 2022 à 10h23
Adecco Piratage Informatique Donnees Personnelles
1.300Adecco compte 1.300 bureaux et agences à travers la France.

Le piratage d’Adecco a déjà fait des victimes

Si vous êtes actuellement intérimaire chez Adecco ou l’avez été au cours de ces dernières années, il serait judicieux de redoubler de vigilance. En effet, Adecco a été victime d’intrusion dans ses bases de données, et les informations personnelles de milliers de personnes ont été dérobées. Selon le groupe, les noms, prénoms, adresses mail, numéros de sécurité sociale et RIB sont tombés entre les mains de pirates informatiques et potentiellement divulgués.

Adecco précise que le piratage ne date pas d’hier mais d’il y a deux mois, soit octobre 2022. Et les conséquences de cette fuite de données ne se sont pas fait attendre : en novembre 2022 déjà, certains intérimaires d’Adecco avaient été prélevés par une même entreprise d’une cinquantaine d’euros sur leur compte en banque. Des incidents qui auraient pu être considérés comme isolés… si toutes les victimes n’avaient pas comme point commun d’avoir un jour postulé à des offres d’emploi via Adecco.

Piratage d'Adecco : restez vigilants

La société annonce avoir porté plainte et avoir également informé la CNIL (Commission nationale informatique et libertés). Les victimes, quant à elles, devraient rester vigilantes quant aux sollicitations qu’elles pourraient recevoir dans les prochaines semaines et les prochains mois : hameçonnage par mail et SMS, appels téléphoniques non sollicités lors desquels la personne annonce représenter un organisme ou une administration…

Comme toujours avec les piratages, dérober telle ou telle donnée personnelle en soi ne permet pas encore aux malfaiteurs de monter leur coup. Le plus souvent il leur faut des données complémentaires, qu’ils essaieront de trouver par d’autres moyens, que ce soit la recherche sur l’Internet classique, la compilation avec d’autres bases de données trouvées sur le darkweb ou l’ingénierie sociale (entrée en contact avec la victime sous une fausse identité, afin de la persuader de donner telle ou telle information personnelle).

Aucun commentaire à «Adecco : intérimaires, vos données personnelles ont peut-être été piratées»

Laisser un commentaire

* Champs requis