Chauffage au bois : une nouvelle aide adoptée

Le bouclier tarifaire sur les prix de l’électricité et le gaz, l’aide exceptionnelle pour les ménages se chauffant au fioul… Le gouvernement continue d’aider les Français face à la hausse des prix. Mais certains étaient exclus : ceux se chauffant avec le bois, et notamment les pellets. Finalement, ils auront aussi leur aide en monnaie sonnante et trébuchante.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h21
Aide Chauffage Bois Pellets Amendement France
230 MILLIONS €L'aide pour le chauffage au bois dispose d'un budget de 230 millions d'euros.

Le bois aura son aide contre l’inflation

Tout comme le fioul, qui a vu son prix fortement augmenter, le bois n’est pas imperméable à la hausse des prix. Or, les ménages se chauffant au bois n’avaient pas été inclus dans les diverses mesures d’aide annoncées par l’exécutif. Dans le cadre du vote du Budget rectificatif 2022, mardi 8 novembre 2022 dans la soirée, les députés ont ajouté une nouvelle aide.

Disposant d’un budget de 230 millions d’euros, et largement adoptée (230 voix pour, 1 contre), l’aide sera versée aux ménages utilisant le bois pour se chauffer. Cela concerne les ménages utilisant du bois classique mais aussi les pellets. Une bonne nouvelle, alors que la vente de chaudière à pellets a fortement augmenté ces dernières années grâce au prix attractif de ce type d’énergie.

L’aide versée dans les mêmes conditions que celle pour le fioul ?

Selon l’Ademe, pas moins de 3 millions de Français utilisent une chaudière au bois pour leur logement. Mais tous ne bénéficieront pas de l’aide votée le 8 novembre 2022 car, pour faire simple, elle a été calquée sur l’aide pour les ménages utilisant le fioul.

Si cette forme est confirmée, cela signifierait encore une fois une aide divisée en deux versions. 100 euros pour les ménages au revenu fiscal de référence (RFR) annuel par unité de consommation compris entre 10.800 et 20.000 euros. Et 200 euros pour les ménages au RFR par unité de consommation inférieur à 10.800 euros.

Toujours selon les paramètres de l’aide pour le fioul, l’aide pour le bois serait exceptionnelle, versée en une fois et cumulable avec les chèques énergie. Mais il faudra attendre le décret d’application, qui ne viendra qu’après l’adoption définitive du budget rectificatif pour 2022, pour connaître le détail exact. Car il fait peu de doutes que l'amendement sera maintenu.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis