AirBnb : les prix des locations ont flambé en France

Le succès de la location d’appartements entre particuliers ne se dément pas. Au contraire : avec la fin des restrictions liées à la crise sanitaire, les prix ont augmenté de manière plus que significative. Une bonne nouvelle pour les bailleurs, une mauvaise pour les touristes.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 29 décembre 2022 à 6h41
Aibnb Hausse Tarifs Cfrance Prix Location
60%Dans certaines villes les locations AirBnb ont augmenté de 60%.

AirBnb : Plus de 60% de hausse dans certaines villes de France

Les données du site AirDNA, relayées par le journal Le Monde, dévoilent la tendance : en France, dans quasiment toutes les villes, les prix des AirBnb ont augmenté. Et pas que de quelques euros : les augmentations sont gigantesques, selon l’étude. Entre août 2018 et août 2022, période prise en compte pour supprimer l’anomalie qu’a été la crise sanitaire, les logements loués sur la plateforme ont vu leurs tarifs grimper de 16,4% en moyenne.

Mais comme toute moyenne, elle cache des disparités. Plusieurs villes ont vu les prix grimper de plus de 60%. C’est le cas par exemple à La Seyne-sur-Mer ou au Pradet, sur la côte méditerranéenne. Respectivement +65,6% et +66.8%. Et ce n’est pas le record, selon AirDNA.

La hausse la plus élevée est signalée au Porge, du côté d’Arcachon. Les prix ont augmenté de 69,2%, avec une nuitée facturée en moyenne 173,8 euros. Un prix qui est encore loin du record de la Capitale : 257,8 euros, en hausse de 59%.

Plus d’un SMIC pour une semaine de location à Paris

Avec de tels prix, les voyageurs commencent à se demander si prendre un hôtel ne serait pas plus intéressant. Certes, les économies ne sont pas légion et la chambre n’est pas un appartement… mais l’hôtel offre des services en plus qu’AirBnb ne propose pas. Ne serait-ce que le fait que la chambre soit refaite tous les matins.

Car à 257,80 euros la nuitée dans la Capitale, la semaine va coûter la coquette somme de 1.800 euros environ. Plus qu’un SMIC, même en tenant compte de la revalorisation du 1er janvier 2023. Surtout qu’à Paris, la situation ne devrait pas s’inverser : les règles pour la location touristique ont été revues. Ainsi, le nombre d’appartements proposés est passé de plus de 50.000 en 2018 à moins de 23.000 en 2022.

Et qui dit moins d’offre et demande croissante, dit automatiquement augmentation des prix.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «AirBnb : les prix des locations ont flambé en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis