Arnaque au colis : la cyber malveillance revient pour Noël

La période de Noël est synonyme du retour de l’arnaque au colis. Que faire face à un lien reçu par SMS prétendant une livraison de colis ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 16 décembre 2022 à 10h39
Arnaque Au Colis Noel
15 %Les acheteurs en lignes sont pour 15% d'entre eux victimes de fraudes que ce soit au colis ou à la carte bancaire.

L'arnaque au colis revient chaque année aux alentours de Noël, voici comment la reconnaitre

L’arnaque au colis est très répandue en période de fêtes. De nombreux Français effectuent en décembre plus d’achat sur internet que pendant le reste de l’année. Que ce soit pour des cadeaux, des achats personnels de fin d’année ou de préparation de Noël, les livraisons augmentent. La période est donc toute choisie pour les escrocs qui en profitent. Ils jouent sur la quantité de colis pour envoyer des messages frauduleux annonçant la livraison d’un colis. Devant la quantité de Français attendant effectivement une livraison, l’arnaque enregistre un taux de réussite supérieur à la moyenne annuelle.

L’escroquerie peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir d’un lien contenant un virus, d’une demande de paiement pour finaliser une livraison, régler d’éventuels frais d’expédition ou encore de souscription à un abonnement masqué. Le SMS ou le courriel ainsi reçu vise à diffuser un virus, pirater un compte personnel sur une plateforme d’achat en ligne, créer un abonnement mensuel déguisé ou encore récupérer des données bancaires voire de données à caractère personnel.

Des solution de prévention existent. prenez en connaissance et méfiez-vous

Le service étatique cybermalveillance.gouv.fr tend à lutter contre la diffusion des messages frauduleux mais la tâche devient de plus en plus difficile. Les listes de diffusions sont récupérées par des hackers, parfois sur des sites de ventes, parfois directement chez les opérateurs. La lutte de répression contre les arnaques par messagerie mobile est difficile. À part empêcher la diffusion, le service, ne peut plus opérer à postériori d’un envoi. La seule solution pour se garantir des effets néfastes des escrocs reste la méfiance totale sur les messages reçus, qu’ils soient louches ou en apparence tout à fait authentiques.

Des outils sont toutefois déployés sur les différents systèmes d’exploitation des mobiles ou des ordinateurs. Il est nécessaire de s’équiper d’un antivirus, d’un système de filtrage de messagerie ou de reconnaissance des spams. Quoi qu’il arrive, suivre un lien envoyé par un numéro inconnu sur téléphone n’est jamais une bonne idée. La meilleure prévention reste de consulter le compte personnel de la plateforme d’achat pour vérifier la date de livraison et le statut du produit commandé. La méfiance est nécessaire, et ce même si le message est signé du Père Noël.

Aucun commentaire à «Arnaque au colis : la cyber malveillance revient pour Noël»

Laisser un commentaire

* Champs requis