Arnaques : 15% des Français ont subi un préjudice financier en 2022

Si la proportion des Français ayant été victimes d’arnaques reste plutôt faible (15%), il n’en reste pas moins qu’au cours des douze mois écoulés, 90% des Français ont été sollicités par des escrocs. En particulier, 83% ont été sollicités au sujet du Compte personnel de formation, révèle l’UFC-Que Choisir.

Par Anton Kunin Modifié le 6 décembre 2022 à 13h24
Arnaques Sondage Victimes
15%En 2022, 15% des Français ont subi un dommage financer suite à une arnaque.

83% des Français ont été démarchés par des escrocs au sujet du Compte personnel de formation

Malgré la récente mise en place de garde-fous censés empêcher les arnaques au Compte Personnel de Formation (CPF) et en attendant la mise en place de mesures supplémentaires, au cours de l’année 2022, 83% des Français ont fait l’objet de propositions illicites de formations financées par le CPF, révèle l’association de défense des consommations UFC-Que Choisir, qui a réalisé un sondage auprès d’un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française.

Et la liste des arnaques les plus « populaires » ne s’arrête pas là. Le même sondage nous apprend qu’au cours des douze mois écoulés, 74% des sondés ont reçu une fausse demande de règlement de frais pour réception de colis (phishing), et 53% ont récolté une convocation judiciaire falsifiée pour des faits de pédopornographie dans le but de leur extorquer de l’argent). Les tentatives d’hameçonnage au moyen de la carte Vitale ont, quant à elles, touché 55% des Français. Tous types d’arnaques confondues, 90% de la population ont été touchés par une tentative d’arnaque en 2022, et 15% sont tombés dans le panneau.

Pour 1 victime d’arnaque sur 4, le préjudice est supérieur à 1.000 euros

S’agissant des autres types d’arnaques, 30% des Français disent avoir été victimes d’opération bancaire frauduleuse, 12% de vente forcée, autant d’un tarif abusif et d’un produit défectueux ou d’une prestation avec malfaçons. On notera une légère hausse des victimes d’extorsion (8%, contre 6% en 2021) et de produits non livrés ou prestations non effectuées (21%, contre 24% en 2021)

Toujours selon l’UFC-Que Choisir, le montant moyen du préjudice lors d’une arnaque est de 800 euros. La perte est inférieure à 150 euros pour la moitié des victimes et supérieure à 1.000 euros pour le quart d’entre elles.

Aucun commentaire à «Arnaques : 15% des Français ont subi un préjudice financier en 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis