Robert Moor

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Robert Moor,Ecole Centrale de Paris, commence à travailler à 22 ans pour la petite société familiale PROTEX, spécialisée à l’origine dans le textile (d’où le nom PROduits TEXtiles). La société se diversifie rapidement dans d’autres niches : papier, électronique, peintures et encres… par le biais de la « fertilisation croisée », i.e. chaque fois que cela est possible une innovation déclinée pour une application précise est diffusée dans d’autres domaines (Les produits créés pour le marché textile traitent le coton qui provient de la cellulose. Comme le papier est à base de cellulose, il est judicieux, par analogie, que Protex se diversifie dans les produits destinés à la filière papier) tout en développant les activités du Groupe à l’étranger.
  • Logo Economie Matin2

    La « fertilisation croisée »: un vecteur d’innovation

    Dans une conjoncture économique difficile, les entreprises cherchent des relais de croissance: l'innovation – grâce à la fertilisation croisée - est incontestablement un formidable vecteur de développement à terme. La France produit moins de grandes...
  • Logo Economie Matin2

    Les « trouveurs d’affaires » : le marché caché du rachat des PME

    Dans un contexte économique tendu comme rarement, les entreprises cherchent des relais de croissance : le développement organique des entreprises - par l’innovation et l’internationalisation - reste la voie naturelle de leur expansion mais la...