BCE : Lagarde confirme encore que la hausse des taux va se poursuivre

La politique monétaire de la Banque Centrale Européenne ne va pas changer en 2023. Christine Lagarde, à la tête de l’institution, l’a répété à plusieurs reprises, et encore une fois lundi 23 janvier 2023. Les taux directeurs de la BCE vont donc continuer de grimper, entraînant avec eux les taux des crédits immobiliers.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 24 janvier 2023 à 14h46
Bce Lagarde Taux Directeur Hausse Inflation 2023 Politique Monetaire
80%Pour la BCE, il y a 80% de chances que la Zone euro entre en récession en 2023.

La lutte contre l’inflation au centre de la politique de la BCE

L'année 2022 a marqué un tournant dans la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne. Après des années de taux directeurs bas, tombés même en territoire négatif, les augmentations ont été nombreuses. Entre le début et la fin de l’année 2022, la BCE aura relevé ses taux de 2,50%, mettant fin aux taux négatifs. Une tendance par ailleurs généralisée, la FED ayant pratiqué la même politique.

En cause : l’inflation en zone euro, qui a dépassé les 10%. L’augmentation des taux directeurs vise en effet à la faire baisser. La BCE maintient son objectif de long terme d’une inflation à 2% par an, et elle en est loin. Les experts ne s’attendent d’ailleurs pas à ce que ce taux soit atteint en 2023, bien que l’inflation doive chuter.

« Nous maintiendrons le cap », assure Christine Lagarde

Lors d’une réception qui s’est tenue à la Bourse de Francfort lundi 23 janvier 2023, Christine Lagarde a donc confirmé : la BCE continuer d’augmenter ses taux directeurs. « Les taux d'intérêt de la BCE devront encore augmenter significativement à un rythme soutenu pour atteindre des niveaux suffisamment restrictifs. »

L’objectif affiché est clair : que « les taux d’inflation supérieurs à l’objectif de 2% de la BCE ne s’enracinent pas dans l’économie ». Et, pour ce faire, de nouvelles hausses des taux directeurs sont prévues. La prochaine en date devrait avoir lieu en février 2023. « Nous maintiendrons le cap pour assurer le retour rapide de l'inflation à notre cible. »

Les taux des crédits immobiliers tirés vers le haut par la BCE et le taux d’usure

Les premiers qui verront du changement seront les ménages ayant un projet immobilier. L’augmentation des taux directeurs est directement en cause dans la hausse des taux des crédits. Ces derniers ont dépassé la barre des 2,50% en France en décembre 2022, et les courtiers prévoient le franchissement de la barre des 3% (hors frais de dossier et assurance emprunteur) dès les premiers mois de 2023.

Cette augmentation des taux va en outre être soutenue par la mensualisation, confirmée, du taux d’usure. Relevé tous les mois entre février et juillet 2023, selon les annonces de la Banque de France, le taux d’usure va évoluer rapidement. Et les établissements de crédit pourront poursuivre la hausse des taux appliqués à leurs clients.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «BCE : Lagarde confirme encore que la hausse des taux va se poursuivre»

Laisser un commentaire

* Champs requis