Black Friday 2022 : l’UFC-Que Choisir épingle des « fausses promos »

La veille de la date réelle du Black Friday, le vendredi 25 novembre 2022, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir repart à la charge contre les « fausses promos ». Car l’édition 2022 de cette journée de promotions est un peu particulière : c’est la première durant laquelle des règles précises ont été fixées pour les promotions affichées.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 24 novembre 2022 à 10h56
Black Friday Promotion Ufc Prix Alerte
70%70% des Français qui achètent en ligne prévoient de faire des achats durant le Black Friday.

Directive Omnibus et Black Friday 2022

Le Black Friday n’étant rien d’autre qu’une période de promotions hors Soldes, les commerçants peuvent faire ce qu’ils veulent tant qu’ils ne vendent pas à perte. Et les éditions précédentes avaient été marquées par des augmentations de prix soudaines avant la date fatidique, ce qui permettait aux commerçants d’afficher des taux de baisse de prix incroyables. Sauf qu’en réalité, ces promotions étaient factices voire mensongères.

En 2022, c’est terminé : la directive européenne Omnibus s’applique désormais, rappelle l’UFC-Que Choisir. Et elle dit une chose simple : le prix « plein » affiché par le commerçant lors d’une promotion doit avoir été le prix de vente le plus bas affiché durant les 30 jours précédents.

En somme, si un produit est vendu 40, 30 puis 50 euros (le prix est libre en France) durant les 30 jours qui précèdent la promotion, le prix plein que doit retenir le marchand est celui de 30 euros. Et c’est à partir de ce montant qu’il doit calculer le taux de baisse.

L’évolution des prix peut faire que la promotion… n’en est pas une

L’UFC-Que Choisir semble satisfaite de l’application de la directive Omnibus. « Les marchands semblent globalement respecter la nouvelle législation. Même s’ils ne l’indiquent pas tous clairement, la plupart prennent bien comme référence le prix le plus bas qu’ils ont eux-mêmes appliqué dans le mois précédent la baisse de prix », écrit l’association sur son article publié le 24 novembre 2022.

Toutefois, elle met en avant que les promotions restent potentiellement fausses. Darty, par exemple, annonce une enceinte à 249,99 euros, prix en baisse de 120 euros… mais elle est affichée à ce même prix de 249,99 euros « chez d’autres marchands sans promotion ».

De même, une enceinte Bose présentée par Boulanger à 199,99 euros après réduction de 100 euros avait déjà été affichée « à 119 euros par le même marchand ».

S’il n’y a évidemment rien d’illégal, les marchands ont le droit de vendre leurs produits au prix qu’ils désirent, l’UFC-Que Choisir prend ces exemples pour montrer « à quel point se faire une idée du prix normal d’un article est devenu difficile ». Et l’association de conseiller aux consommateurs de se « méfier des promotions » et de « prendre le temps de comparer avant d’acheter ».

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis