BlackRock le plus grand fonds du monde affirme que les banques centrales provoquent délibérément les crises

Matrix est un film culte. Et pour cause. Nous serions prisonniers d’un système, d’une matrice. L’analogie avec le monde économique en général et de la finance en particulier est tentante.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 15 décembre 2022 à 10h07
Blackrock Crise Banque Centrale Economie Monde
8000 MILLIARDS $Blackrock gère 8.000 milliards de dollars de fonds.

Au moment du choix proposé à Néo, le choix entre la vérité qui dérange ou le mensonge qui rassure cette réplique culte du film est prononcée par Morpheus.

« Tu prends la pilule bleue, l’histoire s’arrête là. Tu te réveilles dans ton lit, et tu crois ce que tu veux. Tu prends la pilule rouge, tu restes au Pays des Merveilles et je te montre jusqu’où va le terrier ».

Parfois, nous vivons des instants hors du commun. Nous vivons des « bugs » dans la matrice. Ces instants sont toujours très éphémères, mais ils sont tellement exaltants lorsque nous avons la chance d’en vivre un.

Et là… nous avons un petit lapin blanc sous les yeux.

Vous savez ce que je pense des banques centrales et des crises.

Je pense que les banques centrales créent volontairement et de toute pièce les crises. Elles décident des cycles d’expansion en baissant le prix de l’argent (baisse des taux) et en inondant le monde de liquidités. Lorsqu’elles veulent décider d’un cycle de récession, elles réduisent la quantité d’argent et augmentent le prix de l’argent (hausse des taux). Elles président aux cycles économiques comme la lune préside à la nuit et le soleil à nos jours.

Ce qu’elles font est volontaire.

Elles créent des fortunes ou ruinent des acteurs totalement innocents.

Les Etats font la même chose en décidant de lois, de règles et autres normes. Actuellement, l’Etat ruine des commerçants qui n’ont rien demandé, qui n’ont ni fauté ni péché. Il suffit de multiplier par 10 le prix de l’électricité demandé aux boulangers pour tuer et faire fermer ces boulangers.

Mais parfois, nous vivons des instants hors du commun. Nous vivons des « bugs » dans la matrice.

BlackRock c’est une société multinationale américaine spécialisée dans la gestion d’actifs, dont le siège social est situé à New York. Fondée en 1988, elle est devenue le plus important gestionnaire d’actifs au monde, avec près de 8 000 milliards de dollars d’encours en octobre 2020. BlackRock est le poids lourds mondial. LA référence.

Vous pouvez me dire que du haut de mon grenier normand j’affabule. Vous pouvez me taxer de tous les torts. Vous pouvez me dire que je ne comprends rien, que je suis complotiste même si cela vous amuse, mais vous ne pourrez pas le dire de BlackRock, car BlackRock est le système, BlackRock est partie intégrante de la matrice et du système financier mondial. 8 000 milliards de dollars…

BlackRock affirme que les banques centrales provoquent « délibérément » des récessions !

BlackRock, (source ici sur Yahoo Finances) le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, affirme que les banques centrales provoquent « délibérément » des récessions et met en garde contre une récession sans précédent.

« De nombreux experts ont déjà tiré la sonnette d’alarme sur l’économie américaine. Mais vous devriez quand même prêter attention à ce que BlackRock – le plus grand gestionnaire d’actifs au monde – a à dire pour une raison très simple : il prédit une récession pas comme les autres.

« La récession est annoncée alors que les banques centrales s’efforcent de maîtriser l’inflation », écrit l’équipe de stratèges de BlackRock dans son rapport 2023 Global Outlook.

En fait, les stratèges estiment que les banques centrales « provoquent délibérément des récessions en resserrant excessivement leur politique » dans le but de maîtriser le niveau des prix.

Dans le passé, lorsque l’économie entrait dans une phase de ralentissement, la Fed intervenait généralement pour aider. Mais en raison de la cause de cette récession prévue, BlackRock affirme que nous ne pouvons pas compter sur la banque centrale.

« Les banquiers centraux ne monteront pas à la rescousse lorsque la croissance ralentira dans ce nouveau régime, contrairement à ce à quoi les investisseurs s’attendent. »

Et cela n’augure rien de bon pour les actions. Le S&P 500 a déjà plongé de 18 % depuis le début de l’année, mais BlackRock estime que les valorisations des actions « ne reflètent pas encore les dégâts à venir ».

Si cette récession s’avère différente des précédentes, il est peut-être temps de chercher des moyens non conventionnels de s’en protéger.

Cette sortie des stratèges de BlackRock est remarquable, parce qu’elle est aussi clair, simple et limpide que du cristal.

Cette sortie est remarquable car, brutalement, sans que l’on sache véritablement pourquoi, un secret est révélé. La vérité, crue, apparait à tous ceux qui veulent comprendre.

Oui.

Les banques centrales décident des crises.

Oui.

Les banques centrales créent les crises.

Quand vous comprenez cela, vous pouvez comprendre ce qu’elles vont faire.

Quand vous comprenez ce qu’elle vont faire, vous pouvez retourner leurs stratégies contre elles… et franchement, de vous à moi, il ne faut surtout pas s’en priver.

Au contraire.

Il faut lutter contre le système en le prenant à son propre jeu. Souvenez-vous de mon dossier Stratégies du mois de septembre consacré justement à ce thème (les banques centrales vous attaquent, retournez leur stratégie en votre faveur). C’était exactement ce constat. Les banques centrales nous attaquent, elles vont créer la crise et la récession. Maintenant c’est BlackRock qui confirme cette analyse et ce n’est pas rien. Gardez le cap fixé dans ce dossier de septembre. Préparez-vous à passer à l’achat sur les actifs ciblés, mais… pas encore. Retenez le feu. Laissez l’ennemi approcher, qu’il soit à portée de tir. Ce n’est pas encore le moment.

Ceux qui veulent s’abonner à la lettre STRATEGIES et aux dossiers, tous les renseignements se trouvent ici.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011. Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Aucun commentaire à «BlackRock le plus grand fonds du monde affirme que les banques centrales provoquent délibérément les crises»

Laisser un commentaire

* Champs requis